( 23 mai, 2020 )

Pourquoi as-tu laissé passer tes rêves ?

C’est à toi que je m’adresse aujourd’hui, toi qui ne fus que toi, que j’ai si bien connue, qui as laissé passer tes rêves. Et pourtant, tu en avais tellement ! Je m’en souviens comme si c’était hier. Comme tous les gosses, on ne parlait que de demain, d’un avenir serein, du prince charmant sur son cheval blanc, d’une maison remplie d’enfants. Que s’était-il passé pour que tes rêves s’envolent en fumée, pour que ce voile de tristesse se dessine sur tes bonhommes en papier.  À quel moment ta vie a-t-elle chaviré, pris ce virage qui t’a emportée ? Pourquoi surtout n’as-tu jamais voulu en parler ou te faire aider ? Il n’y a aucune honte à avouer que l’on est en train de se noyer.  Toi qui es partie sur la pointe des pieds, cette question reste dans ma gorge coincée: pourquoi as-tu laissé tes rêves passer ?

 

4012C68B-3BD8-4784-A55F-5280AB6D4CD1

2 Commentaires à “ Pourquoi as-tu laissé passer tes rêves ? ” »

  1. 010446g dit :

    Laisse là la nostalgie!
    Les rêves, tu en as élaboré d’autres!
    Et alors?

    Dernière publication sur le radeau du radotage : radotages autour du mariage

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|