( 15 octobre, 2020 )

Enfants trop gâtés

On parle beaucoup ces jours-ci de la montée de la violence qui est une réalité en oubliant que nous avons notre part de responsabilités. Les enfants d’aujourd’hui sont pourris gâtés quelque soit le milieu social. On a dansé avec allégresse sur le mythe de l’enfant roi, s’imaginant que s’il avait « tout », il serait heureux ! Seulement, on a oublié que ce « tout » incluait s’en occuper, lui donner confiance en lui, l’autoriser surtout à ne pas être parfait.  Nous avons tous fait cette erreur, plus ou moins grande selon les gens, avec nos enfants qui le reproduisent puissance dix avec leurs propres enfants.  On assiste, et je l’ai vu ces dernières années lorsque j’enseignais, des enfants récompensés alors qu’ils avaient mis le bazar dans la classe, des enfants avec tous les jouets possibles venant de sortir mais sans parent le soir qui les écoutaient. Combien de gamins croisons-nous au supermarché hurlant pour avoir un bonbon ou un jeu ? Combien de mamans achètent de façon compulsive pour combler leur propre manque d’amour ? Je ne peux que repenser à ma chambre d’enfants, avec ma soeur où ne trônaient que quelques barbies et des livres. Et nous n’étions pas malheureuses ! De nos jours, la société de consommation a laissé croire que le bonheur est dans l’opulence ! Combien d’enfants riches sont pauvres d’amour ?

Une gamine de dix ans me disait une année : « Je donnerai tout ce que j’ai simplement pour que ma mère m’aime et s’occupe de moi sans crier. »

Protéger la planète passe aussi par un changement de mentalités. Aimer un enfant n’est pas le sur-gâter, c’est simplement lui donner ce qui ne coûte rien et est illimité : de l’amour et du temps.

7D9E2E11-BACF-43F9-A212-73CD194CDE7E

1 Commentaire à “ Enfants trop gâtés ” »

  1. 010446g dit :

    Ah! Mais… l’amour et le temps sont des denrées trop précieuses pour certains parents…

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Urgence!

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|