( 20 décembre, 2020 )

7 ans de publication !

20 décembre 2013 : la première page de mon blog annonçant mon premier polar !

Vous me croirez si je vous dis que je suis obligée de compter sur mes doigts tellement le temps a passé vite ! Sept ans que mon premier manuscrit fut validé par la première maison d’édition. Un parcours incroyable !

Mon père m’avait dit lorsque je n’avais que treize ans que je serai auteure un jour.

Seulement, quand on est à la fois maman d’une grande famille et que l’on s’investit à deux cents pour cent dans son travail, même si on ne cesse jamais d’écrire, on ne pense pas à publier un jour. Et puis, la vie met sur notre route des personnes qui plantent des graines.  La première fut Odile Weurlesse, écrivaine pour enfants, « la momie bavarde » ou « les pilleurs de sarcophages », venue dans ma classe lors d’un partenariat avec la ville, une personne extraordinaire, qui m’a incitée à écrire vraiment en 2005 environ. Ensuite j’ai rencontré «  des personnages », je ne dis plus le mot « ami », car il fut mal interprété, qui ont arrosé ces graines plantées, m’invitant à ressortir une dizaine de carnets ( j’en ai plus de quatre-vingt à ce jour dans des cartons). Puis, ce furent ces collègues presque plus motivés que moi qui m’ont poussée à écrire mon premier vrai livre. Je m’étais déjà frottée à des nouvelles humoristiques, romanesques ou enfantines et j’avais reçu des encouragements qui m’ont aidée à me lancer.

Pourquoi ce besoin d’être poussée ? Parce que je suis plutôt paresseuse, et toute la logistique autour de la publication d’un livre, la promotion me saoule. C’est vrai que naïvement, en plus, à cette époque je pensais qu’un éditeur faisait tout le travail.  Quelle erreur ! Seulement, le virus de la plume était né, et pas de vaccin pour l’anéantir, alors j’ai continué. Certains disent que je me suis réalisée au travers de ces parutions, ce serait nié le fait que je me suis surtout réalisée en tant que maman et épouse, mais ça, ce n’est pas bon de le dire au vingt&unièmes siècle !

Bien sûr, je dis toujours que je suis reconnaissante à tous ceux qui ont planté ces graines, simplement parce que nous sommes tous des jardiniers de nos vies qui ne peuvent récolter de bons fruits que si on a de la bonne terre, mais je sais surtout que j’étais destinée à écrire, et que peu importe ceux qui ont gratté l’allumette de l’inspiration, le feu aurait pris un jour.

C’est grâce à mon travail, ma persévérance, l’acceptation de mes erreurs de débutante que j’ai ainsi été capable de progresser.

J’ai surtout toujours autant plaisir à écrire, à construire des scénarios imaginaires, à chercher ce qui pourrait sortir de l’ordinaire, que je ne suis pas prête de stopper !

De nombreux projets sont en cours, certains nécessitent plus de temps comme les albums pour enfants, que je souhaite réussir pour mes petits amours, mes petits-enfants. En tous les cas, pincez-moi si je rêve, cela va bien faire sept ans ? Sept ans ???

Alors on se donne rendez-vous dans sept de plus pour faire le prochain bilan, qu’en dites-vous ?

DD0D93BB-39D0-4D8C-93AA-D41D0478CBBC

1 Commentaire à “ 7 ans de publication ! ” »

  1. 010446g dit :

    bravo§

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Urgence!

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|