( 13 juin, 2021 )

Bien dans ses fringues

Depuis le Covid, s’habiller est un peu passé à la trappe et j’ai envie de dire : enfin un impact positif ! Durant des années, on a imposé à la femme des impératifs vestimentaires destinés à plaire aux hommes. Il était vraiment temps que cela cesse. Une femme n’est pas un objet décoratif que l’on pose dans un coin ou que l’on assortit aux meubles du séjour. Pendant le confinement, les femmes ont osé ressortir leurs grands pulls, leurs leggings, leurs tennis, rangeant sans honte tailleurs et chaussures à talons. Il en est de même avec la lingerie, qui même si elle reste très sexy pour les défilés, s’est vue devenir pratique avec l’apparition des « soutifs sportifs », sans armatures, tellement confortables et qui en prime ne blessent plus les seins. Doit-on aussi parler des shortys ou culottes en lycra qui font un tabac, reléguant les strings du vingtième siècle.

Être une femme de nos jours, quelque soit l’âge, c’est privilégié le bien-être, l’équilibre autant dans la tête que dans les mouvements.  Et n’en déplaise à certains messieurs, statistiquement de moins en moins nombreux, heureusement, une femme n’a nul besoin de sous-vêtements en dentelles pour être belle ! Une femme bien dans son corps sera lumineuse même avec des charentaises !

077B34C4-3287-4FE4-929D-AC183E6DDDD8

1 Commentaire à “ Bien dans ses fringues ” »

  1. 010446g dit :

    Très vrai!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Violences réelles/violences fantasmées

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|