( 23 septembre, 2021 )

Écrire, pourquoi ?

Nombreux sont les auteurs qui se posent inéluctablement les mêmes questions : est-ce bien ce que j’écris, est-ce que cela va plaire ? Je ne me pose jamais cette question malgré la ferveur de certains, éditeurs ou simples relations, se revendiquant un regard sur mes livres. Je n’ai jamais écrit pour les autres, juste pour moi. Je me moque complètement de ce que vont dire ou penser les lecteurs lorsque ma plume court sur la feuille. Je sais juste une chose, les mots doivent sortir, c’est la seule chose qui importe. Je sais qu’il y aura un « après » l’écriture, et curieusement cet « après » ne m’a jamais mis en transe. Ce que j’aime c’est écrire, jouer avec les mots, avec la musique des phrases. Dernièrement une auteure me disait avoir envie d’écrire une histoire, mais y renoncer car le thème était désuet. Et alors ai-je envie de dire ! Peu importe ! Que le thème ne soit pas dans l’air du temps, si le besoin d’écrire s’impose, il faut foncer !

Écrire, c’est un acte égoïste, mais qui reste important. Il ne faut surtout fuir ces mots qui crient. Il faut les laisser jaillir ! Écrire, pourquoi ? Parce que c’est dans l’ADN de tous les auteurs, tout simplement, une manière de rester en vie, tout comme tous les artistes.

6A65DD33-E0F5-4164-83FE-4D867D38C682

1 Commentaire à “ Écrire, pourquoi ? ” »

  1. 010446g dit :

    Absolument d’accord.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Droits d'auteur (2)radotage

Fil RSS des commentaires de cet article.

Répondre à 010446g Annuler la réponse.

|