( 1 novembre, 2021 )

La déprime hivernale

Nous voilà en novembre : déjà ! On va compter les mois jusqu’en mars, car le froid arrive et la baisse de moral avec.  Les magazines féminins en parlent, les médias également, la déprime hivernale est de retour. Rares sont les personnes qui échappe. Le changement d’horaire n’arrange rien, car l’organisme a besoin de stabilité, et même une heure dérègle pour certains le sommeil, l’appétit ou même la vitalité. Il est donc important voire primordial de s’exposer au soleil, même s’ils ont caché par les nuages. La luminosité est une réelle importance pour le moral. Je ne le redirai jamais assez, mieux vaut marcher plutôt que prendre le bus ou la voiture pour une petite distance. Il faut également se rappeler que dans nos pays du nord de l’Europe, l’arrivée du froid chamboule l’organisme, ceux qui ont des soucis de thyroïde le savent comme moi. Il est donc nécessaire de manger des aliments qui vont booster le corps, prendre beaucoup de vitamines, et surtout éviter au maximum le stress. La période hivernale est idéale pour s’adonner à des activités calmes, créatives ou sportives en intérieur, et surtout il faut la vivre sans scrupule et sans culpabilité.

On a le droit durant cette période d’avoir envie de rester bien au chaud chez soi sans que ce soit pathologique. Il faut juste veiller à ce que cette déprime ne perdure pas au-delà du printemps.

Passez tous une bonne fin d’automne et attaquez l’hiver avec le sourire !

2E608262-0C2A-4C49-B869-678A6215510F

 

Pas de commentaires à “ La déprime hivernale ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|