( 1 novembre, 2021 )

Mes lectures d’octobre 2021

Suite à une forte demande, je partage dorénavant chaque mois le bilan de mes lectures du mois.

Ces commentaires sont mis également sur ma page fb la forêt livresque et Babelio.

Ces commentaires n’engagent que mon ressenti personnel et un livre qui m’a fait vibrer peut déplaire à une autre personne. Bonne lecture !

La saignée de Cédric Sire

Fayard

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

J’avais adoré les premiers romans de cet auteur en particulier « Le premier sang », « Avec tes yeux », autant son dernier, je n’avais pas accroché.  J’ai donc tenté celui-là, dont le thème m’a étrangement fait penser à un roman que j’ai lu récemment « Le réseau pourpre », à se demander si au final, la réalité ne dépasserait pas la fiction.

J’aime sinon le style de cet écrivain, sa manière de présenter l’histoire, le rythme des mots, et je ne fus pas déçue. Le thème, lui, reste dérangeant. On flirte avec les zones sombres du Darkweb, ces endroits malsains où tout peut se jouer, même le pire.

L’histoire montre deux personnages en parallèle, Estel, une flic mis au rebut suite à une bavure, et Quentin, un flic spécialisé en cybercriminalité.  Deux destins qui vont se croiser lorsque sur un site du Dark Web des vidéos « en live » sont proposées, dans une pièce nommée «  la Saignée », où tout est permis, des meurtres avec une perversion extrême. Glaçant, dérangeant, mais rondement mené, j’ai accroché à ce livre comme une huitre à son rocher, et ne l’ai fermé qu’une fois terminé. Une fin excellente, c’est à préciser car de plus en plus rare.

 

https://www.amazon.fr/Saignée-Cédric-Sire/dp/2213721084

L’inconnue de la Seine de Guillaume Musso

Édition Calmann-Levy

⭐️⭐️⭐️

Alors, je ne suis pas une fan de Musso, mais c’est vrai que cet auteur reste tout de même l’écrivain le plus lu en France depuis dix ans, donc j’ai tendance à attendre une lecture époustouflante ! ( normal , non ?) J’ai aimé « Et après … » sorti en 2004,

mais je n’ai pas du tout accroché à ses derniers livres ( la vie secrète des écrivains, central park etc ) et pour certains, je n’ai même pas été jusqu’au bout.

Là, surprise, on change de registre pour un policier. Dans ce livre, l’auteur s’inspire d’un fait divers datant du XIXème siècle et mêle réalité et mythologie. J’ai trouvé cela original, bien documenté, et comme j’aime l’histoire et les mythes, accrocheur. On n’est pas dans une histoire « guimauve », et il faut aimer le mystère pour aimer ce roman. Ça tombe bien ! L’histoire est bien tordue à souhait. Un corps nu d’une jeune femme est retrouvé dans la Seine, elle n’est pas morte, et ses tests ADN montre que ce sont ceux d’une pianiste morte un an avant.

J’adore des intrigues de ce genre. Je pense que les adeptes de Musso n’accrocheront pas, mais c’est justement parce que c’est un Musso différent, que j’ai pu le lire jusqu’au bout. Après, ce n’est pas un coup de coeur non plus. La fin est plate et insipide, presque bâclée. Décevant !  La globalité reste intéressante tout de même.

 

Celle qui brûle de Paula Hawkins

Sonatine

⭐️⭐️⭐️⭐️

À l’époque je n’avais pas subi l’engouement pour «  la fille du train ». J’ai préféré ce nouveau roman même si on est loin du coup de coeur.  C’est bien écrit, la psychologie des personnages est bien étudiée. L’histoire tourne essentiellement autour de leurs réactions suite au décès d’un jeune homme Daniel. Nous nous trouvons face à Carla, la tante de la victime, Laura, la personne qui l’a vue la dernière et Miriam, une voisine peu sympathique. Ces trois femmes sont en colère, prêtes à tout pour que leurs souffrances. L’auteure nous tient à la pointe de sa plume et le livre se lit bien. J’ai trouvé ce livre bien plus intéressant que «  la Fille du train ».

 

https://www.amazon.fr/Celle-qui-brûle-Paula-HAWKINS/dp/2355848858

 

Te tenir la main pendant que tout brûle de Johana Gustawsson

éditeur Calmann-Lévy

⭐️⭐️⭐️⭐️

Vu les nombreuses éloges sur ce thriller, je m’attendais à avoir un coup de coeur. Il n’en est rien. Cela reste un bon livre que j’ai eu plaisir à lire, mais sans réelle surprise.  Il manquait un petit quelque chose. L’analyse des  personnages est très sympa, cette inspectrice Maxine, débordée entre son enfant qu’elle élève en mère célibataire, et son travail prenant, son ancienne institutrice accusée d’un crime odieux. L’histoire oscille entre 1899, 1949, et 2002. Peut-être parce que j’écris des romans policiers, le dénouement me fut totalement prévisible. Quand je lis que ce livre est un chef-d’œuvre, je pense ne pas avoir la même définition. Mais que l’on se rassure, cela reste un bon livre !

 

https://www.amazon.fr/tenir-main-pendant-tout-brûle/dp/2702181767

 

Les yeux d’Iris de Magalie Collet

Taurnada édition

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

 

Un SP que je ne regrette pas d’avoir accepté ! Merci à Joël de Taurnada édition pour cette belle découverte. J’avais beaucoup aimé son précédent livre « La cave aux poupées ». J’ai encore plus aimé ce roman.

C’est un polar dont le début est original, on se demande où on va. Et puis, plus on avance et plus on entrevoit, puis on comprend et on reste bouche bée.  Le scénario est extrêmement original, et c’est ce que j’aime dans un thriller.  L’écriture est bien rythmée, bien écrite. Les personnages sont décrits avec finesse et psychologie.

Comment résumer un tel roman sans en dévoiler l’intrigue ? Je vais juste dire que ce sont des retrouvailles entre d’anciens amis d’enfance … pour en savoir plus, lisez le livre ! Vous ne serez pas déçus !

 

https://www.amazon.fr/Yeux-dIris-Magali-Collet-ebook/dp/B09DD8RBWW/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&crid=2FUV2F532QEYW&dchild=1&keywords=les+yeux+d+iris+magali+collet&qid=1634466056&qsid=262-9637944-5225526&sprefix=Les+yeux+d’iris%2Cstripbooks%2C243&sr=8-1&sres=2372580949&srpt=ABIS_BOOK

Mardi soir, 19h de Gilles Legardinier

édition Flammarion

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Une fois encore, je suis sortie de ma zone de prédilection, mais quel bonheur de lire une telle Plume. En voilà un qui mérite vraiment les éloges ! C’est succulent ! De l’humour à chaque phrase, un style dynamique. J’ai tout bonnement adoré !

Le roman est criant de vérités sur les femmes, LA femme, ce qui est amusant vu que Legardinier est un homme. Dans ce livre, nous croisons Elynn une jeune femme qui a la vie devant elle, mais qui n’arrivent plus à rêver.  Elle va alors rencontrer dans un club de sport d’autres femmes.  On rit, on sent notre coeur se serrer, on réfléchit aussi. Bref, un très très bon livre que je ne peux que conseiller !

 

https://www.amazon.fr/Mardi-soir-19h-Gilles-Legardinier/dp/2081496070

 

« Les grandes douleurs sont muettes, mais les passions n’attendent que la première occasion pour sortir le porte-voix. (…) On croit oublier, c’est faux. Au mieux, on enterre. Au pire, on se ment. »

 

« Le bonheur est invisible pour ceux qui ne le vivent pas. »

 

«  C’est peut-être ça le bonheur : une porte entrouverte qui vous laisse croire que vous avez trouvé un raccourci capable de vous conduire directement de l’enfer ou paradis. »

 

Je suis l’abysse de Donato Carrisi

Édition Calmann-Levy

⭐️⭐️⭐️⭐️

J’ai toujours été fan de cet auteur dont les livres sont de vraies pépites. Ce nouveau roman n’y échappe pas, même s’il m’a mise mal à l’aise. L’immersion totale ne s’est faite qu’au bout de quelques dizaines de pages, ayant un peu buté sur le début. Surtout ne pas renoncer, car ce livre est vraiment bien écrit, bien construit, avec un thème qui sort de l’ordinaire, qui tourne autour de trois personnages fascinants autant qu’étranges. La fin m’a semblé un peu simpliste par contre …

 

https://www.amazon.fr/Je-suis-lAbysse-Donato-Carrisi/dp/2702182895

 

L’homme miroir de Lars Kepler

Actes Sud

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Excellent thriller avec un rythme qui tient jusqu’au bout et un dénouement que je n’avais pas anticipé donc bravo !

Résumé de l’éditeur

Une écolière se fait brutalement enlever et se retrouve, avec d’autres filles, dans une ancienne ferme d’élevage de visons perdue dans une forêt truffée de pièges à loup. Elles sont bien gardées : Grand-Mère est là pour veiller sur elles. Et elle n’hésite pas à sortir la scie pour les empêcher de s’égarer.

Cinq ans plus tard, le corps d’une jeune fille est retrouvé pendu sur une aire de jeux dans le centre de Stockholm. Quand le seul témoin potentiel s’avère être dans l’incapacité de les aider – souffrant lui-même de graves troubles psychiatriques – Joona Linna décide de faire appel à son vieil ami, l’hypnotiseur Erik Maria Bark

 

https://www.amazon.fr/Lhomme-miroir-Lars-Kepler/dp/2330155689

 

1D2EC1D7-1AA8-4095-9ED0-742EB9557D6D

Pas de commentaires à “ Mes lectures d’octobre 2021 ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|