( 9 novembre, 2021 )

Le pouvoir des harceleurs

Outrée par le mouvement envers les enfants nés en 2010, je lève le poids une fois de plus pour m’insurger contre ces lâches ou ces moutons qui abusent des plus fragiles.

De plus en plus de jeunes sont harcelés par le biais des réseaux sociaux, photos intimes partagées, secrets dévoilés. Cela touche également les adultes même si ces derniers ont les épaules plus larges. Le harcèlement passe souvent par l’intimidation. C’est le plus grand pouvoir du harceleur et quand ce dernier est un peu lâche, il envoie ses potes pour frapper. Harcèlement scolaire, cyberharcèlement, le danger est bien présent. Face à des personnes expertes en informatique, le plus fort reste démuni, car la victime se retrouve montrée du doigt. De victime, elle devient coupable. Coupable d’abus de faiblesse, coupable de ne pas avoir su se protéger, coupable de n’avoir pas su protéger ses données personnelles, coupable d’avoir fait confiance. Quant au harceleur, souvent intelligent, doué en technologies de pointe, il va écraser sa proie d’un talon. Au milieu de tout cela, Tiktok ou Instagram voire d’autres réseaux qui vont servir de tremplin à des ados en rébellion. La crise d’adolescence a toujours existé, le harcèlement aussi, mais aujourd’hui, le terrain de jeu est tel que sortir indemne est une illusion.

Il faut que stoppe le pouvoir des harceleurs ! Redonnons la parole aux vraies victimes, celles qui n’ont pas osé parlé par peur de représailles. Et surtout mettons des lois plus sévères sur Internet, les réseaux sociaux, et une meilleure écoute des voix de l’ombre …

15B4270F-A83C-4851-AF03-E9A59483A733

Pas de commentaires à “ Le pouvoir des harceleurs ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|