( 26 novembre, 2021 )

Projets littéraires avortés

Inscrite pour 2022 à de nombreux salons, j’ai dû me résoudre à les annuler. Le graal autorisant les salons étant ramené à 24 heures, c’est mort pour moi. Injustice totale pour une personne avec une attestation de non-vaccination qui devrait être acceptée au même titre que le graal dans les salons. La loi est pourtant dans ce sens, mais non ! Les organisateurs sont pires que des bureaucrates ! L’une d’entre eux m’a même exhorté à me faire vacciner !  Allergique à un stade critique, aucun médecin ne veut prendre ce risque, résultat doublement punie !

J’en appelle aux librairies, aux centres comme Cultura, aux salons, de ne pas réagir comme des petits soldats. Comment voulez-vous qu’un auteur investisse dans un test antigénique de vingt-quatre heures alors qu’il n’est même pas certain d’avoir ce bénéfice au niveau des ventes ? Ces mesures discriminatoires envers les vrais intolérants à la vaccination peuvent encore perdurer des années, car on n’est pas prêt de voir cette pandémie stopper.

Dois-je cesser d’écrire pour autant ?  Révoltée, je ne lâcherai rien ! Parce que je déteste l’injustice, et si moi, ce sont des projets « ludiques », certaines personnes dans le même cas que moi, voient leur vie partir en lambeaux !

Le livre doit vivre sans discrimination !

D2C5AC02-4D55-4CD2-812C-7F078ABD8510

1 Commentaire à “ Projets littéraires avortés ” »

  1. genevieva dit :

    on se croirait revenir en 1939 1945 dénonciation du voisin comme vous non vaccinée cela m’oblige pour aller aux concerts de faire un test (j’avais pris un abonnement pour la saison j’aime tellement le piano) mais ne vais plus à l’opéra, au théâtre, aux restaurants avec les amis, je suis veuve des enfants à l’étranger, ma vie va se terminer un jour sans profiter un peu mais l’âge étant là les grands voyages plus
    bien sûr, mais je l’ai accepté mais on peut aller à Evian, la Roque d’ANTHERON PAS NON PLUS, où va notre monde et en plus en ce moment le temps n’arrange rien, je suis de tout cœur avec vous

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|