( 3 décembre, 2021 )

Salles obscures

N’en déplaise aux puristes, et j’en ai fait longtemps partie, le Covid a revisité les liens entre les spectateurs et le cinéma. Hormis ceux qui vivent ou travaillent dans la capitale le grand écran accuse une fréquentation en baisse de 60%. Cela signifie-t-il que c’est la mort du cinéma ? Sans jouer l’avocat du Diable, je dirais que non, peut-être une habitude moins régulière. Pour ma part, j’ai toujours été passionnément amoureuse du cinéma, abonnée à un Pass d’une grande enseigne durant des années. Nous n’avons pas renouvelé notre abonnement depuis les restrictions et curieusement cela ne me manque pas. Tout se trouve dans la manière d’appréhender la vie.  Cela n’a nullement entaché notre amour pour les films. Nous avons opté pour un écran plus grand et des abonnements aux sites en streaming comme Netflix ou Salto.  Le jour où les restrictions cesseront, nous retourneront au cinéma mais que pour les très bons films. Avant, nous nous accordions une pause cinéma tous les dimanches matin, cela ne nous tente plus. Le confinement nous a ouvert d’autres portes, d’autres façons de vivre.  Et pour les petits curieux, lorsque le ciel est gris, lorsque j’ai du temps à perdre, j’aime me poser devant un film même une antiquité, ou une série, je me vide l’esprit, en profite souvent pour dessiner ou écrire quelques chapitres de mes romans. Ce que je ne peux faire, vous vous en doutez, dans une salle obscure.

4FC2B256-DB8F-4B86-9B9F-5F988B7231E5

 

1 Commentaire à “ Salles obscures ” »

  1. genevieva dit :

    JE suis comme vous je ne vais plus au cinéma puisqu’il faut un pass et cela je n’accepte pas je ne me suis pas abonnée à Netflix ou salto je regarde des films que je n’ai pu voir en replay je reviendrais dans les salles lorsque la situation sera meilleure et pourtant j’aime le cinéma toutes petites avec ma sœur on allait au cinéma qui était dans ma rue et ma mère surveillait à la fenêtre notre entrée et puis où j’habite il y a le festival Lumière

Fil RSS des commentaires de cet article.

Répondre à genevieva Annuler la réponse.

|