( 9 décembre, 2021 )

La gourmandise

La gourmandise est un vilain défaut, et pourtant qu’est-ce que c’est bon ! J’ai toujours été gourmande, une « bouche sucrée » comme on dit. Des études montrent que c’est dans notre cerveau que cela se joue, que l’on est tous différents, et que ce plaisir n’est pas un plaisir coupable, il est là pour nous faire du bien. Le tout est de savoir s’arrêter à la limite. Être gourmand ne veut pas dire être obsédé par la nourriture, simplement prendre plaisir à aimer ce que l’on mange, sortir de table en se disant : Qu’est-ce que c’est bon ! À l’approche des fêtes de Noël, l’inquiétude pour la prise de kilos est dans de nombreuses têtes. Il faut cesser de culpabiliser. Pour les amoureux du foie gras, des huitres, du saumon, de la dinde, ces mets délicieux ne se mangent ( hormis chez les riches) qu’une fois par an. Alors, savourez vos repas de fêtes, peut-être en limitant de s’enivrer, peut-être en restant raisonnable. Peut-être en ne cédant pas à toutes les tentations, mais prenons plaisir à manger ! C’est bon pour le moral !

F5B244CA-9CF3-40DB-AAFD-41633EED531E

Pas de commentaires à “ La gourmandise ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|