( 19 décembre, 2021 )

Pause positive

Le monde est devenu fou !

Le monde est stressant, culpabilisant. Au début de la pandémie, on culpabilisait les vieux d’être vieux et d’inonder les hôpitaux, aujourd’hui, ce sont les enfants très contagieux (alors qu’ils ne l’étaient pas il y a trois mois) et les non-vaccinés. Hier, j’ai assisté à une scène poignante.  Un « vieux » a littéralement fait voler un gamin de trois ans sur le sol, car il était, comme tout gosse, proche de lui en lui hurlant : Tu es contaminant !

Honte à ces politiciens qui utilisent de tels mots retenus par des esprits étroits. Je n’ose imaginer l’impact sur leur développement psychologique. J’ai toujours détesté la politique et les hypocrites, mais je déteste encore plus les imbéciles. Voilà pourquoi j’ai décidé de ne plus regarder les informations négatives, inutiles et jouant avec la peur des hommes, de ne plus lire ceux qui m’envoient des mp avec des informations qui ne servent qu’à attiser la peur. Il y a des personnes qui semblent se délecter dans le négatif, s’en aluminium, un peu comme des vampires. Ils ne vont jamais bien, ont toujours le malheur du monde sur les épaules, mais en parlent, en parlent, en particulier du « vivirus » comme si c’était un membre de leur famille.

Faites une pause, une vraie, une vraie pause énergétique. C’est primordial pour votre organisme. C’est un peu comme si on coupait un interrupteur pour éviter la surchauffe. La vie moderne, les pensées négatives imposent un rythme générant beaucoup de stress. L’énergie positive doit circuler, sans entrave.

Se poser, c’est s’autorisé à attendre que son esprit se vider, que les problèmes qui tournent en boucle s’envolent. Dit ainsi, cela semble facile, mais le culpabilité revient souvent à la surface, et elle s’ajoute au négatif ambiant !

Il faut se convaincre que chacun a le droit de s’assoir sur un banc les yeux dans les étoiles. Ce n’est pas du temps perdu. C’est du temps où nous nous retrouvons vraiment, seul ou avec ceux que l’on aime, peu importe, mais loin de cette ambiance volontairement négative.

8A9BB9D1-FA70-4839-9725-3DE8E433CEC5

1 Commentaire à “ Pause positive ” »

  1. dj34450 dit :

    Effectivement, le système médiatique de l’information, toujours en recherche d’audimat, est forcé de rabâcher à longueur de journée lorsque l’information ne change pas : ça tourne à l’intox et à l’angoisse.
    Prendre un peu de recul est nécessaire.

    Dernière publication sur Vie intérieure : Le jeûne Chrétien ? ...

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|