( 23 décembre, 2021 )

Aimer les moments de solitude

La solitude imposée est terrible, elle est partout, à tous les coins de rue, celle du sans abri, celle de la petite mamie qui n’a plus de famille qui vient lui rendre visite, celle du malade que tout le monde ignore, celle de l’endeuillé que l’on fuit comme un pestiféré. La solitude imposée est difficile, et pourtant, on peut aimer la solitude. Ce n’est pas une tare même si elle est montrée du doigt. On peut être seul au milieu d’une foule, seul à un repas où on s’ennuie à mourir seul avec un ami ou un amant.

Apprivoiser la solitude, c’est apprivoiser son environnement, c’est surtout s’apprivoiser soi-même.

Aimer des instants de solitude ne veut pas dire pour autant s’isoler des autres. La solitude ne peut se définir que par rapport à son inverse. Trop souvent, on a une vie intense, active, côtoyant de nombreuses personnes, alors va naître ce besoin de solitude. Être seul simplement pour se retrouver, pour faire corps avec la nature, avec les bruits familiers des oiseaux, être seul pour lire un bon bouquin, pour écouter de la musique, pour rêver tout simplement. La solitude est importante, car elle permet surtout de ne pas être dépendant des autres, de se rendre compte que nous pouvons vivre sans avoir « ce manque » des autres.

Mieux s’isoler pour mieux s’ouvrir aux autres, c’est la clé !

638A98A2-B584-4153-82EE-21618A62990A

Pas de commentaires à “ Aimer les moments de solitude ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|