( 4 janvier, 2022 )

Vivre à deux et besoin de solitude

Dernièrement, une de mes amies venant de se remettre en couple se sent coupable d’avoir besoin de moments de solitude. Aimer l’autre, ce n’est pas l’enfermer, ce n’est pas le garder pour soi, c’est lui permettre de s’épanouir sans nous aussi bien qu’avec nous. Il est donc très important de conserver des moments rien que pour soi. Le problème se renforce souvent à la retraite. Deux personnes ayant vécu toute une vie en travaillant auront bien du mal à se retrouver 24 heures sur 24h collées l’une à l’autre. Il faut donc y penser « avant », tout comme les couples tel que celui de mon amie, tout neuf, tout beau, il faut éviter de le scléroser.

J’avoue avoir la chance que mon mari ne soit pas à la retraite , ainsi je peux conserver des moments de liberté pour voir mes amis et laisser libre court à mes passions comme l’écriture, la peinture tout en partageant des week-end en amoureux rien qu’avec mon chéri. J’aurais certainement du mal à vivre continuellement avec une présence ayant ce besoin  de m’isoler par moments. Je ne peux donc que conseiller à chacun de poser des règles afin de ne pas être déçus ou frustrés ensuite. S’il n’y a pas de communication dans un couple, il y aura toujours une personne lésée.

Donc zéro culpabilité, savoir s’autoriser des moments de solitude, apprendre à vivre également en laissant l’autre sortir faire du sport, marcher, aller à des ateliers, cela ne signifie pas pour autant que l’autre ne vous aime plus, juste qu’il a besoin d’avoir un moment rien que pour lui. Personnellement, je reste plus réticente face aux vacances vécues séparées comme le font beaucoup de jeunes, car des vacances s’inscrivent souvent dans un projet de vie. Mais chacun fait ce qu’il veut ! L’important est de ne rien faire qui rend malheureux aussi bien l’autre que soi-même.

Pas de commentaires à “ Vivre à deux et besoin de solitude ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|