( 16 janvier, 2022 )

Arrêter les aiguilles du temps

Mon fils aîné a 39 ans ! Ouille !  Qui n’aimerait pas arrêter les aiguilles du temps ? Ce temps qui nous dérange, ce temps qui fait apparaître les cheveux blancs, les rides. Lors ce que nous avons 20 ans, nous n’avons qu’une envie, que le temps passe, que les études finissent, pour pouvoir s’installer, gagner de l’argent, être autonome. Et puis, on s’aperçoit un jour que le temps passe bien trop vite. Les aiguilles de l’horloge ne cessent de tourner. Toujours. Rien ne les arrête. Ni les changements climatiques ni des guerres, ni même un virus. Il continue sa route comme si de rien n’était. Et nous, nous vieillissons. Un jour, on réalise que même si on a beaucoup vécu, même si on a porté beaucoup de douleurs sur les épaules, et bien ce temps nous est compté. Il ne nous en reste pas beaucoup, trente ans, dix peut-être voire un an, comment savoir ? On peut nier cette évidence assez anxiogène, plus facile puisque l’on ne peut pas prévoir ce  dont demain sera fait. La seule chose dont on est certain, c’est que l’instant que l’on vit aujourd’hui, ce moment unique est à nous. Rien qu’à nous. Personne ne peut nous le prendre. Alors à quoi bon vouloir accélérer le temps, tout comme à quoi bon vouloir savoir ce qui va nous arriver, le plus important c’est de vouloir bien vivre l’INSTANT.

A649E707-4B6B-401D-8090-4DC950FFFCDD

Pas de commentaires à “ Arrêter les aiguilles du temps ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|