( 28 janvier, 2022 )

Le droit de ne pas être parfait

La perfection est un besoin véhiculé par notre société en particulier par les réseaux sociaux où la Béatrice, l’intelligence sont rois. On comprendra aisément comme il sera difficile pour le commun des mortels de trouver sa place s’il n’est pas certain d’être parfait. Ce désir de perfection peut être pathologique. Il est important d’enseigner dès le plus jeune âge à des enfants que l’on a le droit de ne pas être parfaits, que l’on peut se tromper, et que personne, même l’homme le plus puissant du monde, est capable d’erreurs. Après il est vrai que nombreux sont ceux qui ne diront jamais qu’ils se sont trompés, mais ça, c’est une autre histoire. Être parfait, cela n’existe pas. C’est même carrément bizarre des personnes souvent suffisantes qui se disent parfaits, ces couples bien huilés qui se disent parfaits.

Avoir le droit de ne pas être parfait, c’est s’autoriser à se tromper et savoir rire de ses erreurs, c’est cesser de se comparer avec les autres. Au final, c’est simplement s’accepter. Être ce que l’on est vraiment !

8D32CD6D-9806-4D84-9A36-2198B6C17267

2 Commentaires à “ Le droit de ne pas être parfait ” »

  1. Tienou dit :

    Changer le paradigme en regard de la perfection :
    Ce que l’on fait est ce qu’il y a de mieux si on le fait avec une foncière honnêteté ! Lorsqu’on se donne s’en se « réduire » à ce que l’on fait, quand on agit au mieux de ses capacités, on est dans la perfection !
    Tout le reste n’est que regard policé, instrumentalisé, visant plus à entretenir un impact coupable sur les consciences. Notre société détruit l’essence de l’être à force de lui tendre son imperfection. C’est une erreur et c’est un crime : qui est-il celui qui dresse des images de parangon du bien ?

  2. dj34450 dit :

    Au fond de lui, tout au fond, l’Homme est parfaitement bon… Il lui faut, pour exprimer cette nature profonde, être à l’écoute de sa voix intérieure… Bien amicalement

    Dernière publication sur Vie intérieure : vous ne me poserez plus de questions...

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|