( 15 mai, 2022 )

Les Nudes à la mode

Très à la mode, les Nudes, phénomène qui me choque et qui a fait dire à un taré de psy que j’étais psychorigide. J’assume pleinement ! Pour moi, les photos « intimes » relèvent du domaine privé, et le partage sur les réseaux sociaux via le téléphone est immonde. Parfois, il faut un claquement de doigts, une confiance aveugle, et tout part en vrille. « Si l’individu qui reçoit les « nudes » n’est pas une personne de confiance, elle peut également les partager sur internet sans le consentement de la personne qui apparaît sur les contenus érotiques. Cela correspond à une pratique illégale appelée « revenge porn » »

Un vrai danger !

De nombreux adultes « jouent » également à ce partage de Nudes, offrant des données beaucoup trop intimes. Pourquoi ce besoin ? C’est certain que je viens d’une époque où les réseaux sociaux n’existaient pas, où la vie était plutôt du type Bisounours. Peut-être est-ce la raison pour laquelle je ne peux cautionner cette mode, car c’en est une ! Et quand je vois qu’elle touche des gamines de quinze ans, prêtes à tout pour un zeste d’amour, je frémis.

Notre société est trop laxiste et il devrait, à mon sens, y avoir plus de limites, plus de restrictions autant sur les téléphones que sur toutes les messageries afin que des inconscients ne se retrouvent pas un jour face à des Nudes diffusés à profusion sans autorisation.

F2DA8FFF-B011-42D9-81C3-ABC544838A7A

1 Commentaire à “ Les Nudes à la mode ” »

  1. 010446g dit :

    Entre les multiples manières, pour les jeunes de se mettre en danger, où faut-il placer les nudes, par rapport aux exploits fous du type grimper sans matériel sur les façades des immeubles, plonger du haut d’un pont dans un torrent à étroite gorge, tester les strangulations jusqu’à perte de conscience, voire, il y a quelques mois (années) partir pour être le ventre des combattants. Si je ne pouvais empêcher ma petite fille, mon petit -fils, de choisir l’un ou l’autre de ces faits d’armes, parce qu’elle (il) se trouverait tellement mal dans sa peau, je ne sais pas…

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Au coin de la rue... ou sur le pré?

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|