( 20 juin, 2022 )

Canicule et thyroïde

Cette année, on nous annonce un été bien chaud, et madame Thyroïde ne va pas aimer du tout cela, et les malades vont souffrir. Encore une fois, les médecins ne vont pas en parler, parce que la chaleur affecte tout le monde. Les personnes en hyperthyroïdie vont particulièrement souffrir, car lorsque la thyroïde s’emballe, est en sur régime, on voit apparaître des bouffées de chaleur, une accélération du rythme cardiaque, une transpiration abondante. On peut donc imaginer aisément le malaise lorsque la température dépasse trente degrés. Dès que la chaleur s’installe, le coeur fatigue et fonctionne moins bien.

C’est le cas également en hypothyroïdie, que cette dernière soit liée à une ablation de la glande, une maladie auto-immune ou un simple dysfonctionnement. Le malade ayant l’organisme au ralenti, le système rénal va être très capricieux, et les gonflements et œdèmes vont apparaître. En cas de chaleur trop importante, les doigts, les chevilles vont doubler de volume.

Certains médecins ayant surtout peur du problème lié aux malaises cardiovasculaires vont inviter leur patient à baisser le dosage de Levothyrox durant l’été.

J’en profite pour rappeler que les comprimer ou gélules ne doivent pas être exposés à une température supérieure à 25 degrés, ce que beaucoup oublient. On peut donc sans soucis mettre ses boites au frigo ou à l’ombre.

Après, ne tirons pas sur la chaleur ( je n’ai pas dit canicule) car beaucoup de malades avec une douce chaleur sont beaucoup mieux, avec moins de problèmes de dos, de muscles etc

Dans tous les cas, si l’été s’avère chaud, n’oubliez pas de boire beaucoup !

Bon courage les papillons

A8ADBD97-04A7-4006-B15D-590EBE1400B0

1 Commentaire à “ Canicule et thyroïde ” »

  1. Maiza dit :

    Merci pour vos conseils je suis atteinte de la maladie de basedow

Fil RSS des commentaires de cet article.

Répondre à Maiza Annuler la réponse.

|