( 3 juin, 2023 )

Le harcèlement scolaire et Internet

Encore une jeune fille victime de cette haine sur les réseaux sociaux, encore une vie écourtée, une vie qui venait juste d’éclore. Notre époque vomit sa haine, son arrogance. Lorsque je me projette dans mon adolescence, je ne me souviens d’aucune agressivité, juste des disputes de gamins. De nos jours, le web a ouvert une véritable boîte de Pandore, une porte avec accès direct aux enfers. Il suffit de ne pas entrer dans le moule, d’avoir un petit défaut, et les pires insultes vont fuser. Racisme, homophobie, dédain face au physique ou à la couleur de la peau. Le harcèlement est lâche, honteux. Difficile à vivre pour des adultes, impossible à supporter pour les jeunes.
Les campagnes contre le harcèlement existent depuis des années, mais je peux dire en tant qu’ancienne enseignante que cela rentre par une oreille et sort par une autre. Les élèves sont tellement habitués de nos jours à la violence. C’est devenu leur mode de vie. Ce n’est pas pour autant acceptable de cautionner ce harcèlement. Peut-être prendre le mal à sa source ? Si la folie des téléphones portables était stoppée, si les réseaux comme Whatssap, Tic toc étaient interdits aux enfants, peut-être pourrait-on revenir à des relations véritables, saines, et notre société pourrait avoir une chance. Peut-être si les parents ne laissaient pas leurs progénitures sans surveillance devant les écrans ?
Que de peut-être … et si peu d’actes …

AE064A4B-A1E0-4AD8-A4D3-0E686F22E887

2 Commentaires à “ Le harcèlement scolaire et Internet ” »

  1. 010446g dit :

    Et si, élevés de manière moins aseptisés, habitués à « digérer » des remarques désagréables, les enfants d’hier étaient entrainés à faire la part des choses?
    Les petits trésors d’aujourd’hui sont tellement fragiles que comme les cristaux le moindre choc les fait exploser.
    C’est pour ma part ce que je pense…

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Pas de quoi pavoiser

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|