( 6 août, 2018 )

#HELP de Crowley

 

Un petit roman sympa à lire. Toujours pas un coup de coeur (deviendrais-je trop difficile ?) mais j’ai passé un bon moment.

L’histoire alterne entre les posts sur  le forum de NetMaman.com où des mères s’y retrouvent pour des conseils, du soutien. Seulement des femmes sont retrouvées mortes, assassinées. Sur l’enquête est placée le détective Claire Boyle enceinte jusqu’au cou qui va tout faire pour trouver le coupable.

Le style est sympa, alerte. J’ai beaucoup aimé l’idée des extraits de discussions du forum, parfois très drôles parallèles à l’enquête.

Un bon petit livre .

 

C4C9D519-2A1C-4125-9CF9-3BB836F79D2A

( 2 août, 2018 )

Mes deux dernières lectures

Sur un mauvais adieu (HarryBosch) tome 22 de Michael Connely

7FFA6F1D-D8F6-44EF-9A48-B75ECFB47D13

Fan depuis toujours de Harry Bosch, j’ai du lu avec plaisir ce livre, même si on est loin des premiers crus. Je regrette un peu  l’époque où Bosch était à la crim, mais c’est du Bosch à plein nez.

 

L’histoire : Hieronimus doit traquer un violeur en série dans son travail bénévole  de réserve au San Fernando Police Department tout en recherchant l’héritier d’un magnat de l’industrie  aéronautique qui sent sa mort approcher. Bosch est menacé. L’enquête au violeur piétine.

 

C’est un peu plus plat que d’habitude, mais cela reste un polar noir, complexe. Cela mérite-t-il un temps prix ? Je ne le pense pas, mais pour mon goût personnel j’ai passé un bon moment.

 

 

Je veux toucher les nuages de Hélène Vasquez

 

Je suis tombée par hasard sur ce roman « grand prix des lectrice femme actuelle 2018 » parrainé par Gilles Legardinier, un roman plein de mystères disait l’étiquette apposée sur le livre. J’au juste envie de dire qu’une fois encore un prix peut desservir.

C’est un bon livre, mais pas un chef-d’œuvre, et un prix ne devrait être accordé qu’à un livre d’exception. Qu’en dire ? C’est l’histoire de plusieurs personnages qui se croisent, avec une évidence tellement grande qu’il n’y a aucun effet de surprise.

J’ai trouvé que cela manquait de rythme, imposant des longueurs inutiles. Dommage car le thème est joli, mais pour moi, il manquait de l’émotion. Peut-être est-ce simplement lié au fait que c’est un premier roman ? Ou peut-être simplement que la mise en avant par Legardinier m’ont fait en attendre une histoire à couper le souffle ? Nous étions bien loin …

 

7B85CDDF-7C88-4415-8443-551BA1F758C0

 

( 21 juillet, 2018 )

Un livre initiatique

Le miroir de l’Orient Hervé Outil

Édition Evidence éditions

 

Outre que la couverture est tout simplement sublime, le titre du livre intrigue.

C’est un ouvrage que je n’ai pas avalé en un jour, car il est bourré de descriptions magnifiques, de paysages enchanteurs que l’on aimerait presque peindre. Ne vous attendez pas à une romance, ce n’est pas le but de cette oeuvre mais celle de vous faire découvrir le bouddhisme ou la philosophie attenante. C’est un livre qui apporte une sérénité, car il respire la paix. Le style est impeccable.

Un livre à lire, peut-être pas cette fois sur la plage, mais lorsque l’on a besoin d’être en pleine conscience, de se retrouver.

 

8BF54E71-A49D-4AA1-AFA2-62D7BD17B095

( 17 juillet, 2018 )

Un bon polar pour vos vacances

Sous nos yeux de Cara Hunter

Voilà un thriller conseillé par une lectrice sur un groupe ( comme quoi ceux qui se demandent à quoi servent les avis ont ainsi la réponse)

Je n’aurais certainement pas choisi ce roman sinon, ne connaissant pas l’auteure.

L’histoire est sympa. Une petite fille Daisy Mason, âgée de 8 ans disparaît lors d’une fête déguisée. On déclenche l’alerte enlèvement. La pression monte au fur et à mesure des pages. J’ai beaucoup aimé l’inspecteur Adam Fowley qui mène l’enquête, l’analyse de son comportement, les clins d’oeil discrets sur sa vie, tout comme les personnages principaux, ces hommes et femmes porteurs de secrets pas toujours avouables, ce frère également pour qui on ressent une grande tendresse …

 

Un style fluide, bien manié, qui nous incite à plonger sans réticence dans ce polar jusqu’au dénouement final, peut-être prévisible, ou pas, selon l’analyse personnelle de chacun.

J’ai passé un très agréable moment. Un très bon livre même si la fin était fort prévisible et sans surprise.

 

E9831458-480D-4A6E-B788-17765B584863

( 14 juillet, 2018 )

Les quatre accords tolteques de Don Miguel Ruiz

Il y a des livres comme le Petit Prince que l’on ne cesse de lire tout au long de sa vie, les quatre accords Tolteques sont pour moi l’un d’eux. À chaque lecture, j’y puise un petit quelque chose d’unique, de tellement beau que les larmes me montent aux yeux … Je vais être honnête, à sa première lecture il y a qui quinze ans, je le trouvais juste sympa à lire. Puis, je l’ai relu, il m’a touchée, et aujourd’hui il m’habite. Je me dis qu’avant, je n’étais pas encore totalement prête à accepter les mots.

Un livre initiatique, un livre guide, un livre qui ouvre l’esprit, un livre qui nous invite à être « nous », totalement.

J’aime beaucoup les livres qui sont là pour nous ouvrir l’esprit, j’en ai lu beaucoup, et celui-ci est vraiment un de mes préférés.

Des phrases chocs, dans phrases fortes, des phrases qui sont des clés pour notre épanouissement personnel. À lire cet été, pour devenir soi pour le retour des vacances … une belle idée non ?

 

« Il a découvert qu’il était un miroir pour les autres, dans lequel il pouvait se voir lui-même. »

« Chacun est un miroir. »

« Je me vois en chacun de vous, mais nous ne nous reconnaissons pas à cause de la fumée qu’il y a entre nous. Cette fumée est le Rêve, et le miroir, c’est nous, le rêveur. »

« L’être humain est le seul animal sur la terre qui paie des milliers de fois pour chacune de ses erreurs. »

 

51FF86FA-42C0-4C10-951D-EC229048513E

 

521FA3F2-766F-49B8-986E-37E19AC9A044

 

7B5221C2-3B77-4931-A55E-E3655494EA33

 

5E81C122-4339-48DD-97DB-E68F6C58F8EC

 

0CF4E3EB-89BD-4446-A21F-CE09BF101ACE

( 8 juillet, 2018 )

Une chronique honnête comme je le suis …

 

Battue de Virginie Vanos

Aux éditions Edilivre

 

Roman autobiographique, ponctué d’humour, l’auteure annonce  la couleur avec humour dans son avertissement. Le titre m’a intriguée, et sur le coup je me suos dit « encore un livre sur ces femmes battues, c’est la mode avec #ton porc », mais je me suis laissée tenter, et je n’ai pas regretté !

Le plus

Un vrai coup de coeur pour le style de l’auteure qui est à la fois fort, poignant et drôle, voire grinçant. Ce livre se lit aussi bien entre les lignes qu’au travers de chaque titre de chapitre, entraînant le lecteur dans des eaux de plus en plus sombres.

Au départ, on a envie de sourire, puis le sourire se crispe jusqu’à disparaître.

J’ai beaucoup aimé la manière de terminer les chapitres comme un score de match final.

« Virginie-Reza : 1-0.

C’est ce point-là qui faillit me coûter la vie. »

En fait on attend ensuite inconsciemment la fin du chapitre pour découvrir le score !

 

Le moins

L’écriture changeante m’a gêné au niveau de la lecture. Je trouve dommage d’avoir ainsi par moment mis les lettres en majuscules. Pareil pour le surplus de grossièretés qui n’apporte rien au texte, et casse même la puissance de certains passages. C’est très à la mode, mais j’aime les mots pour le pouvoir qu’ils ont et dans ce roman, l’histoire se suffisait dans sa force. C’est un goût personnel qui n’engage que moi.

 

En conclusion, ce fut un livre intéressant à lire, un parcours peu commun, même si trop fréquent dans notre société, et je le recommande vivement.

( 8 juillet, 2018 )

Et si on apprenait autrement …

l’histoire se raconte en vers De Viviane Barnet-Brosse

 

C’est rare que je fasse une chronique sur un livre de poésie, simplement parce que de nos jours, rares sont les personnages qui en lisent, et c’est bien triste.  La poésie fait pourtant partie de l’essence même de notre être, un peu comme la musique.

Ce recueil m’avait particulièrement intrigué par le thème « l’Histoire ». En général, on lit des poèmes d’amour, de vie, mais d’histoire, c’est bien plus rare. Ce fut un vrai délice que j’ai régulièrement fait partager cette année à mes élèves en leur lisant des poèmes en lien avec notre programme. Bois d’ébène nous a inspirés pour notre film de fin d’année, alors merci …

Réactions immédiates « C’est bien d’apprendre en poésie. » Des mots qui ne sont pas perdus, des mots qui vont restés. Je sais que parfois Viviane, tu baisses les bras, ne cesse pas d’écrire, car tu vous, tes vers resteront …

 

EEB4A587-72ED-4C16-B877-68710826A2B4

( 15 juin, 2018 )

Complot de Nicolas Beuglet

Coup de coeur pour ce thriller ce Nicolas Beuglet. J’avais aimé le cri, j’ai adoré Complot.

L’histoire se passe en Norvège où le corps de la première ministre est retrouvé. L’inspectrice Sarah Geringën va enquêter pour trouver quel étrange complot se trame. Un plaisir de retrouver les héros du Cri, Sarah, Christophe. Comme ils sont attachants, sympathiques, et dans ce roman, nous les découvrons en profondeur.

 

Beuglet nous emporte dans un thriller palpitant, superbement écrit, et surtout flirtant avec un genre que j’adore, le domaine scientifique. Cette particularité est une des qualit de ces romans, les sujets traités en parallèles, bien documentés qui apportent des informations que l’on ignorait.

Dernièrement, je m’interrogeais sur les raisons pour lesquelles nous aimions tant les thrillers, peut-être justement parce que ces thrillers du XXI siècle nous apportent réflexion, connaissance, et surtout nous pousse à nous interroger : Et si …

 

 

https://www.amazon.fr/Complot-Nicolas-Beuglet/dp/2845639813

 

0896C63B-65A1-4EB5-9F93-6A2E2F71CC13

 

( 3 juin, 2018 )

Rendez-moi mon enfant,

J’ai eu l’honneur de faire la préface d’un fort joli roman « Rendez-moi mon enfant.

Un livre coup de poing qui va parler à toutes les mamanges, tous ceux qui ont subi cette terrible réalité, voir partir son enfant.

»Vingt-et-un jours : espace entre deux rêves, âge de Michaël à son décès. Vingt-cinq août : jour du premier rêve, jour du décès. Deux nombres et des coïncidences qui se rejoignent. Hasard ou destin ? Serait-ce un appel ?

Pour sa maman c’est une évidence. Michaël a un message à transmettre et l’incite, à travers ces deux rêves, à témoigner, à alerter, à dénoncer les aberrations vécues lors de sa maladie mais également après son décès.

La rencontre de l’auteure, au moment où elle débute son récit, avec une professionnelle de l’accompagnement du deuil. Hasard ou destin ?

La main de Michaël, associée à celle de la professionnelle, va guider la plume de sa mère pour l’aider à accompagner des parents emprisonnés dans un deuil inachevé et leur apprendre à vivre avec le souvenir.

L’auteure fait une analyse de cet évènement douloureux pour en tirer une leçon qu’elle nous livre à la fin de son livre. Elle en sortira grandie, changée positivement pour avancer sereine après avoir lâché la main de son petit.

« Rendez-moi mon enfant » un récit-témoignage poignant qui délivre et apaise. »

0C189950-9B26-43A1-AB23-BB16B7199DF1

Un livre que tous les praticiens touchant à la mort, tous ceux en souffrance doivent lire. Un livre où Josy malgré une descente aux enfers annonce sa remontée fulgurante !

Je lui souhaite de nombreuses ventes, parce qu’en parler c’est tendre la main à ceux qui ne peuvent pas le faire …

 

45FFC49E-B915-4147-8D83-F26B0A5FDD38

https://www.amazon.fr/dp/B07DDL9SJL

 

 

 

( 1 juin, 2018 )

Trente seconde avant de mourir de Sébastien Theveny

Lire la suite…

1234
Page Suivante »
|