( 9 décembre, 2018 )

Sex Market de KHUNLUNG

 

Par pure curiosité j’ai acheté le livre numérique Sex Market. Mon dernier livre érotique lu était «le fameux cinquante nuances de Grey que j’avais trouvé sans saveur, trop médiatisé. Je ne savais donc pas vraiment à quoi m’attendre et c’est avec un grand  plaisir que j’ai découvert Sex Market, l’histoire d’une jeune thaïlandaise qui va vendre son corps pour s’octroyer une vie meilleure.

Classique allez-vous dire ? Le thème l’est, par contre le point fort de ce roman est qu’il est merveilleusement bien documenté, autant sur les pratiques, sur la prostitution sur le continent asiatique que sur la culture. Les scènes érotiques sont bien écrites sans être pour autant trop vulgaires comme dans certains romans de ce genre, et l’histoire est agréable. On s’attache à cette jeune femme, à son par cours chaotique, on imagine ce qu’elle doit subir pour quelques petits billets et lorsque l’on voit le rapport argent européen et l’argent de là bas, on a une boule à la gorge. Une véritable exploitation de la femme sous toutes ses formes, un esclave moderne où pourtant cette jeune femme va conserver une petite flamme d’espoir. Au début, on apprécie cet homme qui vient la « sauver », puis il nous dégoûte. J’eusse juste préféré un peu moins de grossièreté par moment, mais j’imagine que c’était nécessaire à retracer cette situation.

Un livre à lire pour découvrir une facette cachée de notre société. Même pour ceux qui ne sont pas friands d’érotisme, il y a un vrai message derrière.

D5C24749-9E0D-44EB-8CC5-320CD820A797

 

( 25 novembre, 2018 )

L’affaire CREWTZWALD, à lire …

L’affaire CREWTZWALD de Thierry Berlanda

 

Beaucoup d’avis positifs sur ce livre aussi je me suis lancée malgré une couverture qui ne m’attirait pas,  et franchement, je ne fus pas déçue. J’ai passé un bon moment. J’ai juste trouvé bizarre que l’auteur plante son histoire en 2019… En fait le livre se coupe en deux parties « avant » puis « aujourd’hui ». Avant, des meurtres, des évènements étranges, aujourd’hui une journaliste sortant de cure de désintoxication et une flic, un duo bien sympathique.

Un peu tiré par les cheveux peut-être l’histoire mais bon je fais pareil et c’est ce que j’aime dans un polar, ne pas trouver le bout de la ficelle.

Juste en ebook la typographie met des titres de chapitre énormes qui cassent le rythme. Très mauvaise idée éditoriale à mon avis, mais bon, un livre à lire, vous l’avez compris …

 

Petite anecdote pour la fin : Quelle surprise de découvrir que le roman débute dans ma propre ville, dans des rues que je connais et même de découvrir qu’il existe dans ma propre ville un CSST, non que je l’ignorais, plutôt je l’avais oublié ! En clair, documentation fiable :)

 

AA6B4A06-D41E-462A-A551-3F9E46DDF4EE

( 20 novembre, 2018 )

UN TRÈS BON LIVRE !

Mauvais genre de Isabelle Villain

Chez  Taurnada Éditions

 

Tout d’abord un grand merci pour ce SP que j’ai eu plaisir à découvrir. J’avais, pour une fois, du temps pour lire et je me suis plongée.

Il faut dire que dès les premières lignes on se retrouve dans l’ambiance de cette famille compliquée, un père violent, une mère soumise. On pense que c’est le thème du roman, et puis non, on se retrouve en pleine intrigue policière où le commandant Rebecca de Lost dirige son équipe avec une main de maître. J’aime beaucoup ce personnage, à la fois fort et fragile, plein d’ambiguïté.

Un meurtre, celui d’une jeune femme Angélique, des secrets bien gardés.

Un excellent livre portant sur un sujet encore parfois trop tabou, que l’auteure nous rapporte avec de nombreux détails ayant nécessité beaucoup de recherches.

Le style est un vrai régal alternance de gros plans sur l’enquête et de pincées de mystère en lien avec la vie privée des policiers. Et quand un second cadavre entre en jeu … on ne lâche plus le livre jusqu’à la dernière page !

Un très bon polar que je conseille fortement ! Une belle découverte en attendant une probable nouvelle enquête !

 

24C0B6FB-8D55-4C18-BAD4-1385EFA5EA1E

 

( 17 novembre, 2018 )

ERECTUS, un bon roman à lire

Erectus de Xavier Müller

 

Franchement, j’ai trop aimé ce livre ! J’ai adoré l’histoire et sa problématique (car l’auteur nous en livre une derrière ses mots ). Ce roman est bien écrit, bien construit, ce serait un super scénario de film. Crédible ? Peut-être pas totalement, mais honnêtement on s’en moque un peu. C’est une lecture vraiment prenante, qui attise la curiosité sur un domaine spécifique, la paléontologie, et on passe un vraiment bon moment !

Après avoir lu beaucoup de romans un peu « gore » comme le Signal, ce livre fut dévoré comme du petit pain ! Cela m’a un peu fait penser à la série Zoo que j’avais bien aimé, avec un petit plus !

Donc un livre que je recommande vivement !

Au passage, la couverture est vraiment superbe !

 

Résumé de l’éditeur

Et soudain l’humanité se mit à régresser

À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc.

Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus.

Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population.

De quel virus s’agit-il ?

Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ?

Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l’humanité.

Partout, la question se pose, vertigineuse : les erectus sont-ils encore des hommes ?

Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer  ?

 

005AB78D-2443-4D19-A79B-DA2CE5775727

( 7 novembre, 2018 )

Charlatans Robin Cook

Charlatans de Robin Cook

 

Complètement fan depuis toujours de cet auteur qui sait poser des mots sur les drames médicaux de notre société, j’ai lu avec plaisir ce nouveau roman de Robin Cook.

L’intrigue se passe au Boston Memorial Hôpital, comme de nombreux livres de l’auteur, où led médecins sont réputés comme les meilleurs. Seulement, un décès  arrive. Aurait-t-il pu être évité ? Le chef des internes, Noah va devoir mettre à jour une vérité que l’on préférerait ignorer.

Quand on sait que l’auteur est un ancien médecin, ses livres glacent le sang !

Certes, cela se passe aux états-unis, mais on peut vraiment s’interroger sur ces questions d’étique en France et se poser la question centrale, avons-nous aussi de tels charlatans ?

 

Comme d’habitude, j’ai aimé ce roman dont l’intrigue, même si elle reste assez prévisible, m’a lâché à ne pas lâcher le bouquin jusqu’à la dernière page. J’ai beaucoup aimé les personnes, et bien sûr la description des salles d’opération, et surtout pose la problématique des études de médecine, et des capacités de certains toubibs bardés de diplômes et pas toujours efficaces, prenant « un point » étudié durant leurs études plaqué sur une possibilité de … Combien de malades ayant la maladie de Lyme à un stade avancé ou une autre maladie auto-immune furent diagnostiqués schizophrènes ou timbrés !

En clair, j’ai pris vraiment du plaisir à livre ce nouveau Robin Cook.

 

43675C5D-1326-47EB-BAA1-4F4B87B3CE9D

( 16 octobre, 2018 )

Une grosse déception littéraire

La vraie vie de Adeline Dieudonné

 

Vu l’overdose des chroniques, j’y suis allée, et je reste vraiment sur ma faim. Une fois encore je ne comprends pas l’engouement pour ce roman dont la fin est prévisible à plein nez. C’est un livre bien écrit, certes, bien rythmé, re-certes, mais malgré tous mes efforts je n’ai pas réussi à me pâmer devant. Peut-être est-ce le côté « primé » qui m’a refroidi, car franchement où est « l’exceptionnel » ? Ce livre est violent, tout sauf positif, il ne m’a pas apporté cette jouissance que j’attendais. Je n’arrive pas à comprendre comment un auteur peut prendre plaisir à écrire tant de violence.

Peut-être si je l’avais lu sans lire avant certaines chroniques, j’aurais été moins déçue … peut-être … ou pas …

7ED3746B-216D-4CA7-B5E3-6B62884EBDD2

 

 

( 13 octobre, 2018 )

L’égarée de Donato Carrisi coup de coeur

L’égarée de Donato Carrisi

 

J’ai lu beaucoup de romans de cet auteur, certains ne m’ont pas trop plu, d’autres comme le Chuchoteur sont gravés dans ma mémoire. Je pense que l’égarée sera un de ceux-ci ! Un vrai coup de coeur !

Une histoire terriblement bien menée qui commence dès les premières lignes à fond comme on dit.  Une femme retrouvée dans un bois nue avec une jambe cassée.

Puis en parallèle les personnes qui s’inscrivent avec force comme le détective privé, Bruno Genko, le passé de « la femme » Samantha, et ce lapin Bunny …

Franchement, si vous aimez les bons thrillers, il faut foncer. C’est un bon, un très bon thriller où l’angoisse monte de pages en pages comme si nous-mêmes nous traversions en même temps que Sam ce labyrinthe de l’horreur !

L’auteur m’a baladée tout au long du livre et , chose rare, je n’avais pas anticipé la fin ! Bref, du grand génie !

CB7B3E81-7CF4-4EC5-AF14-06E530B8830F

( 6 octobre, 2018 )

La boîte de Pandore, le livre …

La boîte de Pandore de Weber

J’aime beaucoup les romans de Weber même si j’ai moins accroché à certains de ses derniers livres. Quelle agréable surprise de découvrir ce nouvel écrit, totalement envoutant et posant « à la Weber » des questions métaphysiques intéressantes. Quel impact nos vies passées ont-elle sur notre vécu d’aujourd’hui ? Rencontrons-nous les autres par hasard ou est-ce un choix que nous devions faire?

Succulent ! Déroutant ! Un voyage en compagnie de René un banal professeur d’histoire qui va découvrir lors d’une séance d’hypnose ses vies antérieures.

Comme tous les Weber, le livre est plein de phrases qui font réfléchir, parsemé de morceaux de faits historiques remis dans leurs vrais contextes.

J’ai très peu de temps pour lire depuis la rentrée et surtout je n’avais lu que de très mauvais livres ( pas de bol) et là, quel plaisir de découvrir enfin un livre qui n’est pas juste fait de mots et phrases courtes alignés. Un vrai bonheur ! J’ai adoré, vous l’avez compris, parce que j’ai l’esprit ouvert et curieux.

J’ai refermé le livre avec un sourire, et si, et si j’avais aussi mes portes. Tentant d’aller les ouvrir, non ?

 

97EBED5D-EE21-49C1-915F-F309ADE6D195

( 29 septembre, 2018 )

La douzième victime

La douzième victime de cyril Vallée

Édition Heartless

 

Un sympathique polar que j’ai lu dernièrement, une nouveauté d’une jeune maison d’édition. J’ai beaucoup aimé le personnage central, le commandant Luc Saint-Antoine, ainsi que les tentacules qui en partent. Cela se passe en France, à Lyon, une histoire de meurtres étranges, plutôt bien ficelés. Le style est alerte, cela se lit bien même si la fin est un peu prévisible, ce n’est pas trop grave. On a eu le temps de s’attacher à tout ce petit monde.

Je le conseille pour se vider la tête après une journée de travail …

 

BC407B72-3469-461D-AB21-2E58BAE6ED37

( 17 septembre, 2018 )

Un bon polar

Le chaînon manquant de Franck Leduc

 

Enfin une belle découverte ! Je commençais à désespérer  ! Certes, c’est une réédition, mais une belle réédition. L’histoire est criblée d’informations et de recherches approfondis qui donnent un vrai plus à ce roman. Les personnages sont sympathiques, l’intrigue reste intéressante, j’ai passé un très bon moment.

L’histoire pose la question de nos débuts, qui sommes-nous, comment l’humanité a-t-elle commencé ? Le plongeon dans ce polar sur la paléontologie m’a vraiment happée. Le style est fluide, rythmé, vraiment bien ficelé. Un livre à lire impérativement si on a envie de passer un bon moment.

 

 

22C467FB-7DE5-492F-A244-CFABABA4BE53

12345
Page Suivante »
|