( 30 octobre, 2019 )

Un bon roman à découvrir

Bien mal acquis de Martine Magnin

Collection la nouvelle plume

Merci à l’auteure pour son SP que j’ai accepté avec joie, très curieuse de découvrir sa plume dans ce nouveau genre. J’ai découvert Martine avec « Qu’importe le chemin » et depuis, je ne rate aucune de ses parutions.

« Puisque vous êtes en train de visionner cette cassette, c’est que je suis déjà mort et que, à tort ou à raison, vous avez trouvé cette maudite caisse. Après avoir entendu ce que je vais dire, ce sera à vous de prendre des décisions en connaissance de cause. Quoi qu’il en soit, bon courage à vous. »

Le début nous met immédiatement dans le bain. Cela sentait déjà bon rien que dans ces mots !

C’est l’histoire d’un homme a-t-on envie de dire, et quel homme ! Régis, un monsieur tout le monde, garagiste dans une ville de province, qui se retrouve expulsé de son garage à cause de la construction d’un rond-pointRégis va se mettre à la recherche d’un autre garage et va tomber sur une petite annonce, un garage en ruine incendiée quelque temps plus tôt. Il va accepter l’offre même si l’endroit est vraiment en piteux état et en faisant le ménage, il va tomber sur une cassette et un sac rempli de billets de banque.

L’histoire va s’alterner entre quatre personnages, Régis que sa conscience titille, la belle-soeur de l’homme décédé dans l’incendie, le mari de cette femme et l’assureur que les conclusions de l’accident n’ont pas satisfaits.

C’est une histoire bien écrite, bien menée aux accents du sud de la France. Je n’aurais, car nous sommes plutôt face à une véritable étude psychologique des comportements humains, donc pour ma part, « Bien mal acquis » est un roman psychologique offrant des questions que chacun pourrait se poser : que ferions-nous si nous tombions sur un sac rempli de millions ? Comment notre entourage rebondirait-il ? Jusqu’au parler de morale ?

Un livre facile à lire, je l’ai lu en deux soirs, qui ne prend pas la tête, rafraîchissant, avec en prime des recettes de cuisine que l’on a bien envie d’essayer !

Si vous aimez la poésie, vous apprécierez le clin d’œil poétique des haïkus :

« Il n’y a rien

Dans mes poches

Rien que mes mains. »

Vous avez envie de passer un bon moment avec ce temps maussade ? Installez-vous avec « Bien mal acquis » au coin du feu, et vous ne verrez pas le temps passer !

20312200-141B-48CE-A665-65AA9AE5F453

( 24 octobre, 2019 )

Une très belle découverte livresque …

L’écorcheur de Cadoline de Bruno Carpentier

D’UN AUTRE AILLEURS ÉDITIONS

C’est avec une grande émotion que j’ai reçu le livre de Bruno Carpentier, mon premier SP papier, dédicacé ( j’ai dû enlever mon nom sur la photo, car ce n’était pas mon patronyme, mais mon nom d’épouse donc « privé »). Sur le coup, j’avais annoncé à l’auteur que je n’étais pas trop fan de nouvelles, un genre qui me laisse toujours sur ma fin, mais là le livre regroupe trois novellas, un genre que je n’avais jamais lu. Une bonne occasion de me faire un avis neutre, car seuls les imbéciles restent sur leurs positions.

L’écorcheur de Cadolivre, le Boucher de Malemort et la Benoîte- Affrique sont donc trous novellas.

C’est donc avec une vive curiosité que j’ai plongé dans la première histoire, L’écorcheur de Cadolivre débute en 2016, donc à notre époque, par la découverte d’un cadavre, Paul Tardy, 58 ans, retraité des Postes, à Saint-Savournin. Le lieutenant Roubard de la PJ de Marseille va enquêter.

J’ai beaucoup aimé cette novella dont l’auteur a conservé la patois du sud. Mon grand-père, originaire de Martigues, a bercé mon enfance avec ce vocabulaire chantant et cet humour typiquement ensoleillé.  Le style est alerte, agréable et se lit vite. L’auteur a respecté la trame de toute enquête policière classique ce qui ne m’a pas dépaysé. Une histoire intéressante, avec un épilogue avec un clin d’œil amusant.

La seconde novella « le Boucher de Malimort » se passe cette fois en Corrèze en 1954. On se trouve aux prises avec un commissaire pas piqué des vers, Chaballe, dans une enquête savoureuse où la vieille Simone a été assassinée mais dont on n’a pas retrouvé le corps.

Une enquête bien menée un peu à la manière d’un Cluedo avec des interrogatoires. Et il faut bien vous l’avouer, la chute est tout bonnement excellente !

La troisième novella fut celle à laquelle j’ai le moins accrochée. Le meurtre d’un sacristain, un bijou volé, la Benoite Affique, l’histoire se passant en Belgique.

 

En résumé, ce livre fut une excellente surprise ! Un roman très surprenant par ces trois histoires bien menées.

Je recommande sans hésitation cette lecture qui par son découpage en novellas permet de prendre son temps, de savourer chaque lecture et donc de passer un très agréable moment.

 

659CEA6D-0332-4692-B2C3-F523CEF5C1B9

 

 

39296C30-CB56-4209-B6B6-0273828D1997

 

( 10 octobre, 2019 )

Un EXCELLENT thriller !

JE NE SUIS PAS UN MONSTRE de Carme Chaparro

 

De nombreux chroniqueurs avaient applaudi ce livre. J’y suis donc allée les yeux fermés et wouah, une claque ! Quelle histoire !

Dès les premières pages le thriller est amené, il prend à la gorge, aux tripes.

C’est un thriller sur les enlèvements d’enfants, et si on est maman, on ressent toute l’émotion écrite.

Je n’en dirais pas plus sauf que je l’ai lu en deux jours et j’ai vraiment adoré !

 

L’histoire :

24 décembre. Un enfant disparaît dans un centre commercial de Madrid.

Même lieu et même mode opératoire qu’une ancienne affaire : l’enlèvement de Nicolás Acosta deux ans plus tôt. Et si tout recommençait ?

L’inspectrice Ana Arén, qui a failli lors de l’enquête précédente, se lance à corps perdu dans une course contre la montre pour retrouver le petit garçon. Mais certains journalistes viennent contrarier son enquête, avides de scoops et d’audience.

Les fausses pistes s’enchaînent, les rumeurs enflent et les politiques s’en mêlent. La ville tremble, sans répit, devant la menace d’un tueur en série, d’un prédateur à l’affût des proies qu’il veut faire siennes.

Alors que la vérité est sur le point d’éclater, l’inspectrice se retrouve face à une effroyable réalité qui pourrait la consumer.

 

« Le marché de l’édition est aussi pourri que les autres : plus tu es connu, plus tu vends. Peu importe ce que tu écris. »

 

5972FF9A-864E-4D3F-8E5D-A37D07CF48F2

( 17 septembre, 2019 )

Coup de coeur !

Les refuges de  Jérome Loubry

En voilà un thriller de haut niveau ! J’ai bien eu du mal à le laisser ne serait-ce que de quelques minutes pour vaquer à mes occupations ! Une intrigue de malade bien tordue qui nous balade tout au long du bouquin.

L’histoire pourtant débute simplement. Sandrine suite au décès de sa grand-mère va se rendre sur une île où il semble se passer des choses étranges.

Comment en dire plus sans spolier et un tel livre ne doit pas l’être !

Je ne peux que dire : c’est prodigieux ! Jusqu’à la fin on est entraîné dans le labyrinthe où l’auteur veut nous emporter et où il réussit à merveille !

Un véritable coup de maître !

Bravo !

 

Une phrase que j’ai particulièrement aimée :

«  Les ruptures se nourrissent du temps et du silence. Elles dévorent nos remords et les digèrent jusqu’à les rendre inaudibles. »

ED84D60B-F16D-452D-850D-4040B4719CD8

( 15 septembre, 2019 )

Un excellent livre à découvrir !

EN APNÉE de  Sylvain  Pavlowski

Je remercie l’auteur pour son SP.

Dès les premières lignes, on se retrouve plongé dans l’ambiance : un meurtre en plein Paris retrouvé nu, la Crim qui arrive sur les lieux, le commandant Pauline Rougier, récemment de retour, comme un poisson, on est spontanément appâté !

C’est mon premier roman de Sylvain  Pavlowski, mais je comprends vite au fil du livre que des précédentes enquêtes furent menées par Pauline Rougier.

Quelle belle découverte ! Le thème est à la fois original et angoissant : et si la Seine sortait de son lit ? Et si les barrages n’arrivaient pas à tenir ? Que de et s qui nous font nous poser de nombreuses questions sans rapport direct avec le meurtre.

Celui-ci va se trouver mis en parallèle avec l’univers sombre d’Internet, des cybercriminels, avec une analyse pointue sur les Bitcoins et le Blockchain. Novice dans ce domaine, j’ai vraiment adoré ces recherches minutieuses qui m’ont appris beaucoup de choses sur la face cachée de la toile où va rebondir avec agilité ce thriller.

En clair, un roman qui va bien au-delà du simple roman, chose que j’adore, qui n’a rien de niais ou de surfait, écrit dans un style limpide et vraiment agréable.

On reste un peu sur sa faim en tournant la dernière page du roman, mais les dernières lignes laissent supposer que ce ne sera pas pour bien longtemps et que nous retrouverons certainement Pauline Rougier dans une prochaine parution !

Un polar vraiment original qui m’a captivée du début à la fin, qui ferait un excellent film !

À découvrir !

9E5BC958-FD5D-4EF1-94C2-EAA6703CF9B5

 

 

 

( 29 août, 2019 )

Lecture d’un roman coup de coeur

Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain

Par ce roman, je suis sortie de ma zone de confort et quelle surprise ! Un véritable coup de coeur !

Un livre sur l’enfer de la dépression, sur sa descente aux enfers, sur ce miroir que sont les autres qui ne la comprennent pas, sur ce manque d’amour peut-être tout simplement.  C’est un livre sorti déjà il y a quelques années, dont on n’a pas tant entendu parler, un vrai bijou !

C’est l’histoire de Camille une jeune femme de i vingt-neuf ans en grave souffrance psychologiquement et qui veut mourir. Elle commence son histoire par : Je  vais mourir dans trois mois. Le 6 avril 2016. Par euthanasie volontaire assistée. »

 

Que dire de Camille ? Que si on est un temps soit peu emphatique, on va être touché par cette jeune femme qui choisit volontairement de mourir alors qu’elle est en bonne santé, que ce livre met en avant des problèmes graves de société comme l’anorexie, la boulimie, la dépression et remet en lumière le lourd débat sur l’euthanasie, sur le choix de mourir dans la dignité et la question : ce choix pourrait -!l s’appliquer à  tous les cas ?

Un très joli roman, une très belle fin, car l’auteure laisse le lecteur la choisir . On ne sort pas de ce livre sans un petit battement au coeur et qui se termine par cette phrase dont l’auteure en a fait le titre « Quand la vie devient le jour ». Un livre à lire écrit sur un sujet qui donne la chair de poule mais dans un style qui a une vraie « âme »

B61EA0E0-8EC1-4115-A3D5-26EB9F1E186D

( 26 août, 2019 )

Mes lectures de l’été

L’été, c’est la période où je plonge dans ma PAL un peu au hasard. Il en résulte des coups de coeur et des déceptions …

Les crayons de couleur de Jean-Gabriel Causse

Un bien joli livre sur lequel je suis tombé par le plus grand des hasards. Une histoire simple mais extrêmement poétique, celle de Charlotte, une jeune femme aveugle de naissance qui est spécialisée dans l’étude des couleurs même si elle ne les voit pas, et d’un homme, Arthur, alcoolique, désabusé, employé dans une entreprise de crayons de couleur, et une petite fille.

Un jour, tout devient tout gris sans couleur et qui dit sans couleur dit sans vie.

J’ai beaucoup aimé le thème de ce roman, cette jolie idée où d’un seul coup les couleurs ne seraient plus perçues. L’auteur s’est beaucoup documenté et nous livre des expériences réalisées sur l’importance de la couleur dans l’alimentation, le goût, l’envie, même l’espoir.

Le seul reproche est peut-être sa longueur vers la fin qui alourdit un roman très léger et bien agréable à lire.

Le thème reste à méditer : que serions-nous sans voir la monde en couleur ?

DUST de Sonia Delzongle

L’été, je plonge au hasard dans ma PAL pour lire des livres en attente. J’aime bien les polars de Sonia Delzongle et je ne fus pas déçue. L’auteure nous plonge totalement dans un autre monde à l’autre bout de la terre, au Keniz en Afrique en pleine enquête bien tordue.

L’histoire relate les meurtres d’albinos massacrés, et l’auteure explique en détails une vraie réalité, cette extermination dans certains pays africains de ces personnes nées avec cet handicap. Parallèlement la profileuse française Hanah Baxter qui traque les pires tueurs en série est appelée en renfort. La complexité de ce personnage, son don tout comme son côté atypique en fait un excellent personnage central.

Un excellent polar qui va bien au-delà du simple roman policier et qui nous entraîne dans l’horreur d’une fiction pas si éloignée de la réalité.

60F9631C-FE67-43D5-9A7D-28E5211242F2

Dans les ténèbres de Cara Hunter

Éditeur Bargelonne (2019)

En voilà un livre que j’ai beaucoup aimé de par sa problématique, son intrigue rondement mené. L’histoire débute comme un fait divers, une femme et son enfant sont retrouvés vivants dans une cave. Personne n’avait signalé leur disparition. Un lien avait une précédente affaire se dessine. L’inspecteur et sympathique Adam Fawley va enquêter et on va de surprise en surprise. Un excellent polar avec une bonne intrigue.

J’avais lu la première enquête de Fawley mais j’avoue avoir oublié le contenu ce qui n’a donc pas nui à cette lecture.

Un bon polar psychologique pour l’été.

B445F051-5095-4AE8-87A7-EA0B7FCDB235

 

Radiations de Paul Merault

(2019)

Le problème des prix littéraires est que l’on s’attend toujours à de l’exceptionnel alors que l’on a simplement un bon livre. Ce fut le cas pour ce polar avec lequel j’ai passé un bon moment ! L’histoire est un peu tirée par les cheveux tout de même. On part de l’accident de la centrale de Fukushima pour tomber sur l’histoire d’un attentat terroriste de grande envergure. On va de Tokyo à Paris avec un zeste de sociétés secrètes, de complots.

Après c’est vrai que vu la profession de l’auteur, on s’interroge : et si il y avait du vrai? Et si ce n’était pas que de la fiction ?

Encore un bon polar à savourer sur la plage et qui ferait un excellent film !

24CAC793-F978-4CBC-9185-3CCA13327824

Copy Cat de Alex Lake

édition Pygmalion ( février 2019)

Coup de coeur !

L’histoire repose sur l’usurpation d’identité d’une femme par le biais de ses mails, de son Facebook, de ses réseaux sociaux. Du déjà vu ! L’angoisse de cette femme, je l’ai vécue. Sa peur, cette manière d’avoir la sensation de devenir folle, cette incompréhension.

Je n’en dis pas plus ! J’ai vraiment adoré ! Du suspense jusqu’au bout, et une impression dérangeante.

482C2211-A47D-4202-BB88-B61D48BA88C0

La dernière chance pour Alex Ross de James Patterson

Coup de coeur !

J’adore les romans de cet auteur en particulier sa série avec Alex Ross ( quelques uns de ses livres ont servi de base pour des films cinématographiques) hormis le précédant que j’avais détesté ( surfait)

Celui-là met en scène Alex Cross aux prises avec un psychopathe complètement givré du nom de Thierry Mulch. La famille entière de l’inspecteur a été kidnappée. S’ensuit une course contre la montre.

J’ai vraiment adoré ce thriller, bien mené, avec la tension qui monte. À lire !

AF00AF21-FB73-4AEB-853B-4688E83C3E6D

Le maître des limbes Olivier Bal

Véritable coup de coeur !

Il y a des livres qui nous happent, que l’on n’arrive pas à quitter. Un thriller fantastique que je n’ai pas pu poser. Bref, un vrai régal !

Je ne savais pas que c’était un second opus et cela ne m’a nullement gêné. J’ai plongé dans cette histoire passionnante, fort bien documentée.

Une histoire qui parle de rêve où la question essentielle se pose :

Que se passe-t-il réellement lorsque vous vous endormez ? Quand vous plongez au cœur de vos rêves, êtes-vous certain de ne pas être manipulé ?

Il existe, aux quatre coins du monde, certains individus dotés d’une incroyable aptitude : ils peuvent contrôler les rêves des autres.En tentant de percer le secret de nos songes, plusieurs personnages vont faire une découverte qui pourrait changer à jamais le cours de l’histoire. Lee, une journaliste, enquête sur le virus du Marchand de sable, une étrange épidémie qui ne touche que des enfants.

Gabriel, un adolescent narcoleptique isolé des autres, a la sensation qu’il peut visiter et modifier les rêves d’inconnus.

James, à la tête de l’empire pharmaceutique ONIR, poursuit en secret des expériences débutées trente ans auparavant…

Tandis que la CIA et la NSA se mènent une guerre secrète pour obtenir le contrôle des Limbes, au plus profond de leur sommeil, nos héros devront choisir leur camp. Une bataille se prépare, car qui contrôlera les rêves, contrôlera le monde.

 

Ce livre est tellement bien fait que j’ai fait corps avec les personnages, touchant leurs rêves, leurs émotions, détestant certains par moment, adorant d’autres.

Je ne suis pas une adepte du genre fantastique et franchement j’ai adoré !

 

« Nous irons extraire les graines de la colère au coeur même des songes. »

EAB3DFBD-0424-4D0B-825E-0BFD11D44E02

Le masque de la mort de David Gemmel

Édition : Bargelonne ( mai 2019)

 

Voilà un livre extrêmement bien écrit, dans un vocabulaire raffiné ( ce qui est de plus en plus rare de nos jours où on ne voit que des phrases comportant un sujet et un verbe). J’ai beaucoup apprécié également le personnage principal et « enquêteur » qui pour une fois est un journaliste et non un policier, Jeremy Miller, le type imbu de lui-même mais qui au final a un coeur en ot.

Derrière cette analyse, des meurtres, un tueur caché derrière un masque, une vieille femme voyante, tous les ingrédients pour faire une bonne lecture. Seule la fin laisse un peu à désirer …

En dehors du côté policier, l’auteur écrit de belles réflexions …

 

« Quand vous humez le parfum d’une rose, vous faites l’expérience de la beauté. Mais si vous regardez cette fleur en pensant que, dans peu de temps, elle ne sera qu’un amas de pétales flétris, elle perdra toute sa beauté. Profitez de l’instant présent. »

 

« Le problème fondamental réside dans l’estime de soi. Quand on se regarde dans un miroir, on a besoin d’être fier de ce que l’on voit. »

 

«  Le bonheur est toujours temporaire comme les saisons. »

 

1285F647-6D51-46F7-AD27-8EC38CBC7E1B

VINDICTA de Cedric Sire

 

Fan de Sir Cédric, il a fallu qu’il change de nom et d’édition pour ce nouveau polar et je suis loin de l’avoir trouvé extraordinaire.

Des phrases courtes, des coquilles nombreuses, une histoire à peine crédible, très décevant ! On est bien loin de « fièvre de sang » ou « l’enfant des cimetières »

Un livre cher qui n’existe pas en numérique. Vu la publicité, je m’attendais à beaucoup mieux!

Aprés un braquage, 4 jeunes provoquent la mort d’une enfant. Commence alors la VINDICTA! Un tueur va semer la mort et le chaos pour venger l’atroce drame. Rien ni personne ne peut l’arrêter; à part peut-être Olivier Salva, flic témoin du casse.

3AAEFE7E-8D67-41E8-A848-6367F2155230

 

COGITO de  Victor Dixen

Par hasard je suis tombée sur ce livre sans savoir de quoi il retournait.

C’est un roman d’anticipation, plutôt dédié aux jeunes quoique … le thème reste d’actualité voire fait tout de même bien peur ! Mais je n’ai pas pu le finir. J’ai vraiment trop de mal à me mettre dans la peau d’une ado même si c’était bien écrit. J’ai tenté … par contre les youngs adults s’y retrouveront.

6D05E31A-3700-4C0C-BD28-BAF6097DF178

 

Le testament noir de Jean-Luc Aubarbier

City édition ( paru en 2017)

Un bon livre à lire extrêmement bien documenté. J’ai vraiment apprécié car j’ai appris beaucoup de choses ( et pourtant je ne suis pas ignorants du sujet) sur la seconde guerre mondiale côté Proche Orient et Afrique du nord.

L’histoire quant à elle est reste simple, avec en avant plan un couple franc-maçonnique. Ce n’est pas le polar du siècle, mais c’est ce que j’appelle un polar-politique vraiment intéressant côté documentaire. Je serai donc curieuse de lire un autre livre du même auteur.

99AC43A5-8E1D-4DAC-B9A3-263373E1AAFD

La punition de Cathy König

Une sorte de thriller qui n’en est pas vraiment un.

Voilà un roman qui débutait fort, seulement  voilà, l’intrigue s’est amenuisée au fur et à mesure des pages, avec une chute pas vraiment crédible. Très décevant ! J’ai lu jusqu’au bout, mais sans conviction. Je m’attendais vraiment à beaucoup mieux !

 

D9207B30-2B6A-4D77-B35A-BA704302CE68

Abigael messagère des anges de Marie-Bernadette Dupuy

Découverte de ce roman, le premier d’une sage d’une auteure totalement inconnue dont je découvre le premier ouvrage. Le style est raffinée, un peu comme Michelet, à l’ancienne. L’histoire est jolie, mais les connotations religieuses, un peu ésotériques ( et pourtant je suis une fan d’ésotérisme) m’ont un peu beaucoup gênées. Beaucoup trop de prières tout le long du livre, de lien avec la spiritualité alors que le sujet par lui-même aurait pu être traité avec plus de force. Par contre, j’ai bien aimé par contre le côté historique, la seconde guerre même si ce ne fut qu’une toile de fond.

97F066C5-1768-4F3D-ABC2-E845938FEE0F

Lésions intimes de Christophe Royer

Taurnada éditions

( un service presse)

Le livre commence fort ! Excellent prologue. On est immédiatement plongé dans une scène digne d’un bon scénario de film. Au passage, tout le roman ferait un très bon film !

Un meurtre au caractère particulier, une collègue de la police retrouvée morte, accident ? meurtre ? Le ton est donné ! Le capitaine Lesage, avec son coéquipier, se retrouve aux prises avec une des branches de l’organisation « Gorgona », à caractère un peu louche où se pratiquent des soirées libertines d’un genre un peu particulier et des pratiques extrêmes. Des enquêtes se recoupent, tout cela bien ficelé avec un rythme à couper le souffle. J’en profite pour souligner l’excellent travail de recherche sur l’univers parisien de la nuit.

http://rougepolar.unblog.fr/2019/08/21/un-livre-a-decouvrir/

 

Et peu importe ce qui arrivera de Mélanie Bergeron

Roman ( 2019)

Un petit livre qui se lit en moins de deux heures sur la mort, étrange livre, sur lequel je n’ai pas grand chose à dire car il n’y a pas vraiment d’histoire, et surtout une fin qui me laisse perplexe. Ce n’est pas un livre que je recommanderais mais peut-être simplement parce que ce sujet a déjà été vu et revu et qu’il n’apporte aucune originalité. Je ne le conseille pas.

5D376AC5-D29E-4AF0-BBB6-B9A3AEDB72E6

 

Le couteau de Jo nesbo

(Août 2019)

Une superbe découverte !

J’aime beaucoup cet auteur du grand froid et en particulier son inspecteur Harry peut-être un peu caricatural mais qui me fait penser à Harry Bosch de Connely. ( amusant de constater qu’ils ont le même prénom). C’est un bon polar, bien écrit (comme souvent les polars suédois), pas de dialogues et de grossièretés à outrance, j’apprécie !

L’histoire :

La femme de sa vie l’a quitté et Harry a recommencé à boire. Il a certes réintégré la police criminelle d’Oslo, mais est cantonné aux cold-cases alors qu’il rêve de pouvoir remettre sous les verrous Svein Finne, ce violeur et tueur en série qu’il avait arrêté il a y une dizaine d’années et qui vient d’être libéré. Outrepassant les ordres de sa supérieure hiérarchique, Harry traque ce criminel qui l’obsède.Mais un matin, après une soirée bien trop arrosée, Harry se réveille sans le moindre souvenir de la veille, les mains couvertes de sang. Le sang d’un d’autre. C’est le début d’une interminable descente aux enfers : il reste toujours quelque chose à perdre, même quand on croit avoir tout perdu.

 

EB57B8A7-9E6D-499E-BC74-9A9BCC01DD89

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

( 21 août, 2019 )

Un livre à découvrir !

Lésions intimes de Christophe Royer

Taurnada éditions

Je remercie infiniment Taurnada éditions pour ce service presse. La couverture est attrayante et j’ai immédiatement laissé le livre en cours pour me plonger dans ce thriller. D’emblée, j’ai accroché. Tout d’abord l’histoire se passe en région parisienne non loin de chez moi et j’ai facilement retrouvé les lieux indiqués ( un peu un côté jeu de piste lorsque l’on est de la Région), ensuite j’ai immédiatement adhéré au personnage principal, Nathalie Lesage, capitaine, femme au milieu d’un monde d’hommes, travaillant au sein d’une brigade luttant contre le proxénétisme la DRP, un peu la brigade des Moeurs d’antan.

Le livre commence fort ! Excellent prologue. On est immédiatement plongé dans une scène digne d’un bon scénario de film. Au passage, tout le roman ferait un très bon film !

Un meurtre au caractère particulier, une collègue de la police retrouvée morte, accident ? meurtre ? Le ton est donné ! Le capitaine Lesage, avec son coéquipier, se retrouve aux prises avec une des branches de l’organisation « Gorgona », à caractère un peu louche où se pratiquent des soirées libertines d’un genre un peu particulier et des pratiques extrêmes. Des enquêtes se recoupent, tout cela bien ficelé avec un rythme à couper le souffle. J’en profite pour souligner l’excellent travail de recherche sur l’univers parisien de la nuit.

Ensuite le rythme s’accélère, Nathalie Lesage fait une chute qui va la conduire à entendre une voix, moment plutôt sympathique du roman, l’emportant dans les recoins les plus sombres de Gorgana. La mort de son frère va changer la donne jusqu’à une descente aux enfers où le passé rencontre le présent, je ne dirai plus rien, même si l’envie de tout vous raconter est immense. En tous les cas, un dénouement de qualité.

Une réflexion me vient à l’esprit tout de même : ces dérives  existent-elles à un tel point à deux pas de chez nous sans qu’on le sache ? Affirmatif selon l’auteur dans son annexe … cela glace un peu le commun des mortels …

 

En résumé, un très bon thriller qui va sortir le 12 Septembre, que vous ne devez pas rater et qui m’a fait passer un très bon moment ! J’espère que l’auteur continuera sur sa lancée et nous pondra un second volet des aventures de Nathalie Lesage !

 

Savoureuse expression :)

« (…) une petite rousse vêtue d’une simple robe rouge ras la salle de jeu pour le bas et à la limite de la sortie de route pour le haut. » Expression que je ne connaissais pas. J’adore !

 

2082A3DF-7AB1-45A8-9008-4BB76611A366

 

( 2 août, 2019 )

Le maître des limbes Olivier Bal

Le maître des limbes Olivier Bal

Véritable coup de coeur !

Il y a des livres qui nous happent, que l’on n’arrive pas à quitter. Un thriller fantastique que je n’ai pas pu poser. Bref, un vrai régal !

Je ne savais pas que c’était un second opus et cela ne m’a nullement gêné. J’ai plongé dans cette histoire passionnante, fort bien documentée.

Une histoire qui parle de rêve où la question essentielle se pose :

Que se passe-t-il réellement lorsque vous vous endormez ? Quand vous plongez au cœur de vos rêves, êtes-vous certain de ne pas être manipulé ?

Il existe, aux quatre coins du monde, certains individus dotés d’une incroyable aptitude : ils peuvent contrôler les rêves des autres.En tentant de percer le secret de nos songes, plusieurs personnages vont faire une découverte qui pourrait changer à jamais le cours de l’histoire. Lee, une journaliste, enquête sur le virus du Marchand de sable, une étrange épidémie qui ne touche que des enfants.

Gabriel, un adolescent narcoleptique isolé des autres, a la sensation qu’il peut visiter et modifier les rêves d’inconnus.

James, à la tête de l’empire pharmaceutique ONIR, poursuit en secret des expériences débutées trente ans auparavant…

Tandis que la CIA et la NSA se mènent une guerre secrète pour obtenir le contrôle des Limbes, au plus profond de leur sommeil, nos héros devront choisir leur camp. Une bataille se prépare, car qui contrôlera les rêves, contrôlera le monde.

 

Ce livre est tellement bien fait que j’ai fait corps avec les personnages, touchant leurs rêves, leurs émotions, détestant certains par moment, adorant d’autres.

Je ne suis pas une adepte du genre fantastique et franchement j’ai hyper adoré !

Quelle magnifique découverte !

« Nous irons extraire les graines de la colère au coeur même des songes. »

 

BC4639EE-5610-4288-AD7B-CC829555792A

( 9 juillet, 2019 )

De la dynamite !

Les P’tits Poèmes-Slams Rigolos et Ironiques, Dérangeants ou Étranges – tome 2

De Mary Neil’s

 

Je remercie Mary Neil’s pour m’avoir permis de découvrir ce second tome, différent du premier, mais tout aussi agréable à lire.6F3C7C0D-ADB1-424A-9B43-E343A433BDAD

J’adore l’humour à fleurs de peau de cette auteure qui sait nous dépeindre avec verve des situations que nous avons peut-être tous vécues nos proches ou nous-mêmes, tellement criantes de vérité que même dite avec humour elles retracent bien certaines douleurs de la vie.

Une vie pleine de tendresse comme ce clin d’oeil à nos anciens dans «

Age du voisinage » ou un coup de gueule préventif comme dans «

Cap Hot », de nombreux textes sur l’homosexualité, un qui m’a interpellé sur un sujet tabou « Handi… enVie… » très poignant, sans ou lier l’hilarant « Syndrome « C » …Grrr ! » qu’effectivement nous avons tous connu !

Un recueil à savourer sans modération !

 

 

12345...9
Page Suivante »
|