( 3 décembre, 2014 )

Tout sur les maisons d’édition

 

Depuis que j’ai publié le témoignage de Marie Ambourg, je reçois de nombreuses questions sur les maisons d’édition. Je ne suis pas une spécialiste, ne fréquentant ce monde que depuis un an …
Au passage, Rouge fêtera son premier anniversaire le 23 Décembre …
Edilivre est un éditeur alternatif. Je trouve toujours amusant ceux qui parlent de « vraies » ou » fausses » maisons, d’édition à droit d’auteurs ou à droit d’édition. C’est un jargon populaire qui n’existe pas dans la grande édition où il n’existe que des contrats d’édition. Pour exemple, Edilivre est un éditeur alternatif, mélangeant édition et auto édition. C’est un peu le souci. On ne se retrouve ni dans l’un ni dans l’autre. Si on veut publieŕ son livre, sans option, le livre sera totalement gratuit. On touche un pourcentage intéressant sur les ventes en particulier le numérique. Par contre, aucun publicité, aucun référencement n’est gratuit et notre roman ne peut ( sauf coup de chance ) se trouver en tête de console. Cela se rapproche donc à mon avis de l’auto édition assistée.
Ce que l’on devrait attendre d’une maison d’édition ?
Tout le contraire ! D’abord un travail de réécriture avec l’éditeur, puis de correction. La gratuité bien sûr de l’édition. La propulsion sur le marché national autant sur internet que dans les points commerciaux.
En clair, un bon éditeur doit se battre pour que son poulain vende son livre ! Un bon éditeur sélectionne ses romans et n’en accepte pas huit cents par mois !
Pour moi, Edilivre est un tremplin sympathique lorsque l’on a besoin de croire en soi.
Un vrai éditeur est celui qui nous permettra d’être reconnu.
Je vous dirais dans quelques mois si j’ai fait le bon choix avec ma nouvelle maison d’édition mais pour le moment, j’ai fourni un énorme travail de réécriture , j’ai beaucoup appris, j’ai compris qu’écrire n’était pas juste un plaisir mais un vrai travail et je me sens totalement soutenue par mon éditrice.
Maintenant, il ne reste que le côté publicité et promotion … J’ai toute confiance … À suivre …
( 31 décembre, 2013 )

Dernier jour 2013

A vous tous, Rougepolar vous souhaite un très bon réveillon …

( 30 décembre, 2013 )

la route vers une nouvelle année

A la veille du dernier jour de l’année, on se doit toujours de faire un bilan de nos vies, de nos idées, ou de nos projets.

Pour répondre à ceux qui suivent mon blog, je vous lis. Mais je me retrouve débordée de MP et de manuscrits . Je les lirai tous, promis, mais je rappelle juste que je ne suis pas écrivaine de métier … Donc je compte sur votre patience … Je m’engage juste à ne pas vous laisser tomber …

2013 … J’avais débuté l’année 2013 plein de flammes, de punch, puis je me suis retrouvée enfermée malgré moi dans une spirale infernale où la chute fut douloureuse  …

Je ne sais toujours pas pourquoi ce revirement . Je crois que je ne le saurais jamais. Il y a des choses que l’on doit accepter de vivre sans les comprendre. J’ai naïvement cru qu’il suffisait d’être honnête, d’être soi-même pour que la paix règne. J’avais oublié que « les Autres » ne pensent pas comme moi.

Je dois pourtant TOUT à une de ces personnes, un ami, enfin je pensais qu´il en était un. Par lui, j’ai réappris le son des mots, la musique qui jaillit d’un livre. « Avant » je me contentais juste de lire des romans simples, comme celui que j’ai modestement écrit, et je me suis retrouvée noyée dans des phrases magnifiques. Cet homme m’avait ouvert un univers magique. Malgré toute la douleur qui a suivi, il fut à un moment T une de mes plus belles rencontres … J’ai gouté la profondeur du Mot. J’ai eu envie de partager les miens que je gardais cachés … J’ai tenté l’impossible sans trop y croire, j’ai essayé …

Clin d’œil de remerciements à Cécilia et Jean-Claude qui furent là même, surtout, quand j’ai douté ….

J’ai laissé un peu de moi dans cette année 2013 et  j’en garde une cicatrice indélébile mais je sais  que derrière les pires souffrances jaillissent toujours les fleurs les plus belles … J’espère que ROUGE sera l’une d’elles …

C’est un livre  plein d’imperfection, comme toutes ébauches mais c’est mon PREMIER roman, né pour toucher le cœur des individus les plus durs, créé pour hurler que la souffrance devrait toujours être partagée, dire surtout que si on regarde autour de soi, si on écoute son coeur, on n’est jamais seul … Merci à tous ceux qui ne m’ont pas, eux, lâché la main …

Ceux qui écrivent comprendront ce sentiment puissant qui nous anime de partager nos lignes sans penser à l’argent et je suis désolée que ce point bloque la diffusion massive … Ah si j’étais riche ! Je l’offrirai au monde entier … Juste pour le plaisir de partager …

Comme mon héroïne Adelyse, j’ai écrit car je ne pouvais pas crier !

J’ai écrit ROUGE en pensant à chaque personne qui a souffert, pleuré, que  j’ai pu rencontrer tout au long de ma vie. Il y en a eu beaucoup … J’ai crié dans ROUGE toute la souffrance que chacun de ces personnages m’avait confiée. Rassurez- vous, je n’ai pas vécu moi même toutes ces douleurs, certaines seulement, les autres je les ai juste souvent simplement partagées … Je le redis, mes personnages sont fictifs,  un mélange de rencontres, d’émotions, d’anecdotes et d’imagination. Surtout un grand respect pour chacun de mes héros …

J’espérais toucher quelques « âmes » comme on dit … Les premiers retours d’ebook sont positifs … Vivement que les livres brochés arrivent !!!

Je remercie en particulier  les lectrices qui se sont identifiées à mes héros … C’est mon plus beau cadeau .. Je ne pensais pas, par exemple, qu’une femme pouvait se retrouver dans «  un homme » de mon roman. Ce fut pour moi un réel bonheur de lire cela. Preuve que l’équité existe au moins dans ce domaine !!!

A vous, amis lecteurs, je ne peux vous dire qu’une chose … On ne peut refaire le passé.. Une fois qu’il s’est écrit en lettres de sang sur les pages de nos vies, c’est fini … Rien ne pourra l’effacer …

En 2013, j’ai été à deux doigts de cesser de croire en la vie, ma santé s’en est trouvée très touchée mais je me suis raccrochée, bien malgré moi, parce que l’instinct de survie est le plus fort …parce qu’une petite voix irrationnelle ( ma folie diraient certains) me poussait à penser que quelque part, au fond de moi, brûle une flamme qui s’appelle l’espoir …

Je sais que je peux avancer maintenant autrement … Et vos messages me le prouvent …Merci …

Continuez de commander ROUGE ! En moins d’une semaine, j’ai déjà plus de trente commandes … Vous êtes magiques … FORMIDABLES …

 

Afin que vivent les rêves …

( 30 décembre, 2013 )

commandes

Beaucoup de messages et cela fait bien plaisir …

Des critiques sur .. le prix ! Oui ! Le livre est cher … Je ne suis pas très douée côté finance donc je ne me suis pas battue pour le prix …

Pour ceux qui en veulent un dédicacé, il suffit de m’envoyer un chèque de 23 € que je ne tirerai qu’après réception.

Il est important que vivent les écrits …

J’ai déjà 8 livres en direct commandés ! Continuez …

 

( 28 décembre, 2013 )

En avant …

Image de prévisualisation YouTube

 

En vente sur Amazone .. en pré-commande !

 

( 26 décembre, 2013 )

Difficile de se vendre …

Les ventes commencent à décoller un peu … Merci à ceux qui ont osé se lancer …
Le livre reste très cher. J’avoue être déçue, moi qui voulais un livre pour tout public …
Mais j’étais une fois encore trop idéaliste !
Ne lâchez pas le fil rouge surtout … Je crois en ROUGE même s’il va mettre des mois à se vendre ..
Je reçois de nombreux messages d’encouragement de médiathèque, prête à me donner de l’espace pour promouvoir mais voilà, je suis une institutrice, professeur des écoles devrais je dire, et je n’ai presque pas de temps de libre…
Comme j’aimerais pouvoir me consacrer à cette passion écrire, vous faire aimer mon roman.
ROUGE est le premier roman d’une trilogie … Je suis en pleine écriture de BLANC …
Pour ceux qui hésitent, allez lire l’extrait sur le site Edilivre.
C’est le début du roman … Pas le meilleur du livre … Achetez la suite …
Bonne soirée

( 25 décembre, 2013 )

ROuge-Polar vous souhaite un Joyeux Noël

Et que vive ce livre …

Pensez à vos commandes ….

Afin que vivent les rêves …

 

 

 

( 24 décembre, 2013 )

En vente !

ROUGE est en Vente sur le site de l’Editeur …

 

Réduction pour la période de Noël ….

Achetez le, diffusez le et venez surtout donner votre avis !

Afin que vivent les rêves …

( 23 décembre, 2013 )

En vente …

Ça y est … Il est en vente sur le site de l’éditeur …

 

http://www.edilivre.com/rouge-sylvie-grignon.html

 

afin que vivent les rêves ….

( 23 décembre, 2013 )

Pourquoi faire un livre sur l’espoir ?

Question qui me fut posée ce week-end sur ma page Facebook.

Parce que sans espoir, il n’y a pas d’avenir, sans espoir, on vit chaque jour mécaniquement comme s’il était le dernier, parce que sans espoir, rien n’aurait de sens.

La plupart des romans policiers, que j’adore, je le redis, sont à tendance sombre. Le méchant est trouvé, on ne sait pas toujours pourquoi il est devenu ainsi, mais l’important est de savoir qu’il sera puni.

J’ai voulu sortir de ce schéma avec Rouge. J’ai pris un gros risque, je le sais.

Cela peut ne pas plaire. Le monde est si routinier et si conventionnel !

Mais j’ai voulu montrer, qu’il y a toujours une raison, même infime. Un brin de paille microscopique qui aurait mis le feu à cette folie destructrice. Cette brindille est souvent ignorée, jugée sans importance et pourtant c’est elle qui est la vraie clé. Comprendre pourquoi une personne ordinaire, adorable, sympathique va se transformer subitement en monstre. Notre société sera ensuite prête à juger « ce monstre », à critiquer ses moindres faits et gestes sans songer un seul instant à celui qui a tenu l’allumette pour mettre le feu à ce brin de paille ? Alors qui sera le plus coupable ? Celui qui a commis l’acte ou celui qui a pris son briquet ?

Mes personnages dans Rouge fonctionnent tous ainsi. Ils ont cette double facette. Une vie bien rangée, bien réglée et des secrets bien cachées. J’ai hâte de savoir ce que vous en penserez.

Aurez-vous envie de les juger ou allez vous, comme je l’espère, les aimer simplement parce que ce sont des Hommes et des Femmes comme VOUS et moi.

 

Je le redis et je le redirais souvent, j’ai écrit Rouge pour allumer cette flamme d’espoir, pour que chaque lecteur ferme ce livre avec un petit sourire en se disant : « C’est joli, c’est utopique mais et si ? »

J’ai œuvré toute ma vie dans l’ombre pour que des familles qui avaient tout perdu, retrouvent l’étincelle.

Ce livre est pour eux …

Ce livre est pour vous qui baissez les bras, qui vous croyez abandonnés par la vie, trahis…

Ce livre est pour toi qui n’a rien compris …

 

Afin que vivent les rêves …

 

12
Page Suivante »
|