• Accueil
  • > Recherche : attitude nombrilique
( 23 mai, 2016 )

pourquoi les « nombriliques » m’agacent tant ?

Je devrais m’en moquer ou simplement les zapper d’un coup de chiffon et pourtant, inconsciemment, je me prête avec amabilité à leur litanie pour en sortir à chaque fois écœurée. Le « moi » est-il si ancré dans certains systèmes de pensées que ces individus n’arrivent plus à écouter l’autre, à répondre sans rebondir sur ce « moi » ? Vous en connaissez tous, le « comment vas-tu ? » ,  » Je suis fatiguée … »  » Mais moi, c’est pire et bla et bla … »
Je trouve que ce fonctionnement comportemental devient de plus en plus omniprésent en particulier dans des professions où on aime avoir la lumière sur soi, où on est prêt à tout pour l’obtenir, quitte à dénigrer publiquement l’autre, quitte à se mettre la couronne de lauriers sans la mériter.
Je vais me répéter une fois de plus mais je ne suis qu’une fille de l’ombre et j’aime cette petite place douillette où peu de gens peuvent m’atteindre, où je suis en paix.
Pourquoi des personnes se sentent-elles automatiquement en danger face à moi ? Je ne vais nullement leur voler la vedette ni le mérite de leur dur labeur ( même si parfois ce mot me semble usurpé). Leur attitude, ridicule, me fait doucement sourire. Quelle tragédie a bien pu traverser leur vie pour avoir besoin de se mettre en avant, de jongler avec les mêmes discours pour cacher leurs failles ou leurs faiblesses devrais-je dire ? Ma plus grande question reste, en ont-elles conscience ou sont-elles tellement investies de ce manteau qu’elles n’ont plus la capacité de le retirer ?
Rassurez-vous, jamais je ne tomberai dans cette marmite et si un jour, pour une raison inconnue, cela m’arrive, si je ne suis plus là pour vous écouter, n’hésitez pas à me le dire franchement. Je n’aimerais pas faire un faux pas et me trouver ébouillantée dans cette marmite.

|