• Accueil
  • > Recherche : image du bonheur
( 1 novembre, 2021 )

Mes lectures d’octobre 2021

Suite à une forte demande, je partage dorénavant chaque mois le bilan de mes lectures du mois.

Ces commentaires sont mis également sur ma page fb la forêt livresque et Babelio.

Ces commentaires n’engagent que mon ressenti personnel et un livre qui m’a fait vibrer peut déplaire à une autre personne. Bonne lecture !

La saignée de Cédric Sire

Fayard

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

J’avais adoré les premiers romans de cet auteur en particulier « Le premier sang », « Avec tes yeux », autant son dernier, je n’avais pas accroché.  J’ai donc tenté celui-là, dont le thème m’a étrangement fait penser à un roman que j’ai lu récemment « Le réseau pourpre », à se demander si au final, la réalité ne dépasserait pas la fiction.

J’aime sinon le style de cet écrivain, sa manière de présenter l’histoire, le rythme des mots, et je ne fus pas déçue. Le thème, lui, reste dérangeant. On flirte avec les zones sombres du Darkweb, ces endroits malsains où tout peut se jouer, même le pire.

L’histoire montre deux personnages en parallèle, Estel, une flic mis au rebut suite à une bavure, et Quentin, un flic spécialisé en cybercriminalité.  Deux destins qui vont se croiser lorsque sur un site du Dark Web des vidéos « en live » sont proposées, dans une pièce nommée «  la Saignée », où tout est permis, des meurtres avec une perversion extrême. Glaçant, dérangeant, mais rondement mené, j’ai accroché à ce livre comme une huitre à son rocher, et ne l’ai fermé qu’une fois terminé. Une fin excellente, c’est à préciser car de plus en plus rare.

 

https://www.amazon.fr/Saignée-Cédric-Sire/dp/2213721084

L’inconnue de la Seine de Guillaume Musso

Édition Calmann-Levy

⭐️⭐️⭐️

Alors, je ne suis pas une fan de Musso, mais c’est vrai que cet auteur reste tout de même l’écrivain le plus lu en France depuis dix ans, donc j’ai tendance à attendre une lecture époustouflante ! ( normal , non ?) J’ai aimé « Et après … » sorti en 2004,

mais je n’ai pas du tout accroché à ses derniers livres ( la vie secrète des écrivains, central park etc ) et pour certains, je n’ai même pas été jusqu’au bout.

Là, surprise, on change de registre pour un policier. Dans ce livre, l’auteur s’inspire d’un fait divers datant du XIXème siècle et mêle réalité et mythologie. J’ai trouvé cela original, bien documenté, et comme j’aime l’histoire et les mythes, accrocheur. On n’est pas dans une histoire « guimauve », et il faut aimer le mystère pour aimer ce roman. Ça tombe bien ! L’histoire est bien tordue à souhait. Un corps nu d’une jeune femme est retrouvé dans la Seine, elle n’est pas morte, et ses tests ADN montre que ce sont ceux d’une pianiste morte un an avant.

J’adore des intrigues de ce genre. Je pense que les adeptes de Musso n’accrocheront pas, mais c’est justement parce que c’est un Musso différent, que j’ai pu le lire jusqu’au bout. Après, ce n’est pas un coup de coeur non plus. La fin est plate et insipide, presque bâclée. Décevant !  La globalité reste intéressante tout de même.

 

Celle qui brûle de Paula Hawkins

Sonatine

⭐️⭐️⭐️⭐️

À l’époque je n’avais pas subi l’engouement pour «  la fille du train ». J’ai préféré ce nouveau roman même si on est loin du coup de coeur.  C’est bien écrit, la psychologie des personnages est bien étudiée. L’histoire tourne essentiellement autour de leurs réactions suite au décès d’un jeune homme Daniel. Nous nous trouvons face à Carla, la tante de la victime, Laura, la personne qui l’a vue la dernière et Miriam, une voisine peu sympathique. Ces trois femmes sont en colère, prêtes à tout pour que leurs souffrances. L’auteure nous tient à la pointe de sa plume et le livre se lit bien. J’ai trouvé ce livre bien plus intéressant que «  la Fille du train ».

 

https://www.amazon.fr/Celle-qui-brûle-Paula-HAWKINS/dp/2355848858

 

Te tenir la main pendant que tout brûle de Johana Gustawsson

éditeur Calmann-Lévy

⭐️⭐️⭐️⭐️

Vu les nombreuses éloges sur ce thriller, je m’attendais à avoir un coup de coeur. Il n’en est rien. Cela reste un bon livre que j’ai eu plaisir à lire, mais sans réelle surprise.  Il manquait un petit quelque chose. L’analyse des  personnages est très sympa, cette inspectrice Maxine, débordée entre son enfant qu’elle élève en mère célibataire, et son travail prenant, son ancienne institutrice accusée d’un crime odieux. L’histoire oscille entre 1899, 1949, et 2002. Peut-être parce que j’écris des romans policiers, le dénouement me fut totalement prévisible. Quand je lis que ce livre est un chef-d’œuvre, je pense ne pas avoir la même définition. Mais que l’on se rassure, cela reste un bon livre !

 

https://www.amazon.fr/tenir-main-pendant-tout-brûle/dp/2702181767

 

Les yeux d’Iris de Magalie Collet

Taurnada édition

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

 

Un SP que je ne regrette pas d’avoir accepté ! Merci à Joël de Taurnada édition pour cette belle découverte. J’avais beaucoup aimé son précédent livre « La cave aux poupées ». J’ai encore plus aimé ce roman.

C’est un polar dont le début est original, on se demande où on va. Et puis, plus on avance et plus on entrevoit, puis on comprend et on reste bouche bée.  Le scénario est extrêmement original, et c’est ce que j’aime dans un thriller.  L’écriture est bien rythmée, bien écrite. Les personnages sont décrits avec finesse et psychologie.

Comment résumer un tel roman sans en dévoiler l’intrigue ? Je vais juste dire que ce sont des retrouvailles entre d’anciens amis d’enfance … pour en savoir plus, lisez le livre ! Vous ne serez pas déçus !

 

https://www.amazon.fr/Yeux-dIris-Magali-Collet-ebook/dp/B09DD8RBWW/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&crid=2FUV2F532QEYW&dchild=1&keywords=les+yeux+d+iris+magali+collet&qid=1634466056&qsid=262-9637944-5225526&sprefix=Les+yeux+d’iris%2Cstripbooks%2C243&sr=8-1&sres=2372580949&srpt=ABIS_BOOK

Mardi soir, 19h de Gilles Legardinier

édition Flammarion

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Une fois encore, je suis sortie de ma zone de prédilection, mais quel bonheur de lire une telle Plume. En voilà un qui mérite vraiment les éloges ! C’est succulent ! De l’humour à chaque phrase, un style dynamique. J’ai tout bonnement adoré !

Le roman est criant de vérités sur les femmes, LA femme, ce qui est amusant vu que Legardinier est un homme. Dans ce livre, nous croisons Elynn une jeune femme qui a la vie devant elle, mais qui n’arrivent plus à rêver.  Elle va alors rencontrer dans un club de sport d’autres femmes.  On rit, on sent notre coeur se serrer, on réfléchit aussi. Bref, un très très bon livre que je ne peux que conseiller !

 

https://www.amazon.fr/Mardi-soir-19h-Gilles-Legardinier/dp/2081496070

 

« Les grandes douleurs sont muettes, mais les passions n’attendent que la première occasion pour sortir le porte-voix. (…) On croit oublier, c’est faux. Au mieux, on enterre. Au pire, on se ment. »

 

« Le bonheur est invisible pour ceux qui ne le vivent pas. »

 

«  C’est peut-être ça le bonheur : une porte entrouverte qui vous laisse croire que vous avez trouvé un raccourci capable de vous conduire directement de l’enfer ou paradis. »

 

Je suis l’abysse de Donato Carrisi

Édition Calmann-Levy

⭐️⭐️⭐️⭐️

J’ai toujours été fan de cet auteur dont les livres sont de vraies pépites. Ce nouveau roman n’y échappe pas, même s’il m’a mise mal à l’aise. L’immersion totale ne s’est faite qu’au bout de quelques dizaines de pages, ayant un peu buté sur le début. Surtout ne pas renoncer, car ce livre est vraiment bien écrit, bien construit, avec un thème qui sort de l’ordinaire, qui tourne autour de trois personnages fascinants autant qu’étranges. La fin m’a semblé un peu simpliste par contre …

 

https://www.amazon.fr/Je-suis-lAbysse-Donato-Carrisi/dp/2702182895

 

L’homme miroir de Lars Kepler

Actes Sud

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Excellent thriller avec un rythme qui tient jusqu’au bout et un dénouement que je n’avais pas anticipé donc bravo !

Résumé de l’éditeur

Une écolière se fait brutalement enlever et se retrouve, avec d’autres filles, dans une ancienne ferme d’élevage de visons perdue dans une forêt truffée de pièges à loup. Elles sont bien gardées : Grand-Mère est là pour veiller sur elles. Et elle n’hésite pas à sortir la scie pour les empêcher de s’égarer.

Cinq ans plus tard, le corps d’une jeune fille est retrouvé pendu sur une aire de jeux dans le centre de Stockholm. Quand le seul témoin potentiel s’avère être dans l’incapacité de les aider – souffrant lui-même de graves troubles psychiatriques – Joona Linna décide de faire appel à son vieil ami, l’hypnotiseur Erik Maria Bark

 

https://www.amazon.fr/Lhomme-miroir-Lars-Kepler/dp/2330155689

 

1D2EC1D7-1AA8-4095-9ED0-742EB9557D6D

( 23 octobre, 2021 )

La magie des feux de cheminée

Enfant,  j’étais fascinée par les feux de cheminée. J’en rêvais. J’ai habité en appartement toute ma vie, donc ce rêve est resté un rêve jusqu’à cette année où je me suis exilée loin des grandes villes. Quel bonheur de pouvoir faire un petit feu dans mon poêle à bois. C’est complètement magique. Ce petit bonheur au coin du feu est montré du doigt par les écolos, et j’avoue que pour la première fois de ma vie, je m’en moque. J  J’en profite sans rougir. Le feu, c’est vivant, c’est beau, fascinant. Outre la douce chaleur qui se propage dans une pièce, regarder un feu est terriblement apaisant. J’aime entendre le grésillement des buches, ressentir la chaleur, voir les flammes lécher les bûches. Il paraît même que regarder un feu de bois serait thérapeutique et ferait diminuer la tension artérielle. Et puis avec chéri, même à nos âges, c’est romantique !

Alors oui, il faut parfois des années pour réaliser un rêve, surtout ne jamais dire jamais, et un jour, sans s’y attendre, on en réalise un et cela rend heureux !

CB2B832D-926E-435C-AC7E-B962D2D01EF8

Texte protégé, toute reproduction interdite sans l’accord de l’auteure. 

( 18 octobre, 2021 )

Astuces pour un déménagement réussi

L’expérience des uns peut parfois aider les autres, mais pas toujours malheureusement. Déménager suscite toujours un grand stress alors mieux vaut être préparé. Ayant plutôt bien réussi mon déménagement, je voulais donner quelques indications que vous pourrez aisément compléter en commentaire.

Tout d’abord, le déménagement sera sensiblement différent si vous achetez ou louez, si vous quittez votre département ou non.

Je vais prendre l’exemple d’une location hors département.

En premier, ne jamais donner son préavis avant d’avoir signé en agence. J’ai failli commettre cette bourde, et heureusement, le confinement étant passé par là, la signature du contrat n’a cessé de rebondir.

Une fois le papier en main, c’est le moment de s’activer. Le compte à rebours commence …

Si vous décidez de prendre un déménageur, c’est un mois avant. Je conseille fortement Vaugirard Déménagement, qui est correct côté qualité-prix.

Faites un devis, discuter avec les responsables. Si vous décidez de déménager seuls, ameutez vos gros bras, réservez une camionnette. Je préconise plutôt cette seconde option pour les petites bourses ou ceux qui déménagent à proximité.

Fixez votre date. Il faut savoir que la majorité des déménagements s’avère majorés le we, donc si vous pouvez choisir un jour de semaine, c’est bonus !

Une fois la date fixée, envoyez votre préavis. Pour rappel, ce dernier prend acte le jour de la signature de la lettre recommandée, pas avant ! ( ce qui parfois peut-être compliqué puisqu’une lettre recommandée est quinze jours en instance) Visez au plus juste si vous ne voulez pas payer double loyer.

Bien sûr posez une journée de congés ( attention, les jours pour un déménagement ne sont pas donnés par le code du travail)

Viens ensuite la rumba administrative !

À l’époque du numérique, vérifier si votre logement est éligible à la fibre. Ce n’est pas pour autant que vous serez assurés d’avoir ce service. Nous attendons des mois d’être fibrés et vivons donc sans Internet, hormis une 4G déplorable, ce qui ne facilite pas nos démarches administratives.

Ensuite, contactez votre assurance habitation, indispensable à la date d’entrée dans votre logement, les services électricité et gaz ( si ce dernier est installé), l’agence de l’eau. Prévenez de votre changement d’adresse, votre employeur, la Poste pour faire suivre votre courrier, la CAF ( si vous touchez des allocations), votre banque …. Toujours par lettre recommandée avec AR ( au passage, la Poste permet d’envoyer un courrier en ligne ce qui évite les heures de queue à un guichet), la sécurité sociale, la mutuelle …

Ensuite débutez les cartons, bien inscrire dessus le contenu. Souvent, lors d’un déménagement, on a une série de cartons « souvenirs » à garder dans un garage ou une cave. Écrire en gros cette mention afin de ne pas les entreposer bêtement dans un coin.

Quinze jours avant, mettez un coup de peinture, enlever les tableaux au mur, reboucher les trous.

Le jour J : avoir un planning d’organisation avec des tranches horaires, prévoir un carton ou une valise pour l’indispensable, un pique-nique pour le soir.

Attention à ne pas oublier de faire changer l’adresse de la carte grise ! Le délai est d’un mois maximum.

Et surtout il faut rester zen ! Déménager est extrêmement fatigant ! Mais si c’est un choix, alors que du bonheur à la clé !

548D0C55-E1BF-4F98-927A-3032998A44CE

( 3 septembre, 2021 )

Mes lectures de l’été

Bilan de mes lectures de l’été

 

L’été est propice à la lecture dit-on.  Pour moi, c’est un peu l’inverse. Je n’en ai lu cette année que onze.  J’ai eu tant de choses à faire :) J’ai tout de même découvert une bonne pile de livres, des bons, des moins bons, des connus, des inconnus …

 

Voilà ma liste :

 

Le cerf-volant de Laetitia Colombani

Grasset

5 étoiles

J’avais bien-aimé« la tresse », j’ai adoré ce petit livre, facile à lire, retraçant avec violence un univers à la porte de chez nous, toujours d’actualité. L’histoire est Léna qui décide de tout quitter après la perte de son conjoint et part en Inde, au bord du Golfe du Bengale, pour tenter de se reconstruire. Un jour, sur une plage, elle aperçoit une petite fille, seule, qui joue au cerf-volant. Le hasard fait qu’elle manque de se noyée, et la petite fille appelle au secours. Elle va alors découvrir le monde des Intouchables et décide de venir en aide à cette enfant en lui apprenant à lire et écrire.

Un livre magnifique que je conseille fortement

 

 

Heartbreak hotel de Jonathan kellerman

Le seuil

4 étoiles

Un livre qui se lit bien en vacances même si ce n’est pas le best-seller de l’année. Une intrigue facile, sans réelle surprise. J’ai un faible pour les personnages principaux que l’on retrouve régulièrement chez cet auteur,  Alex Delaware , le psychologue et son acolyte, Milo Sturgis, policier.

L’enquête tourne autour de la mort de Thalia Mars, une mamie de presque cent ans retrouvée assassinée dans un hôtel où elle avait élue domicile depuis des années. Cette adorable personne âgée avait certains liens avec le milieu des truands.

Un livre facile à lire, idéal sur la plage ou si on est un peu paresseux avMON

 

 

Les cinq règles du mensonge de Ruth Ware

Fleuves édition

5 étoiles

 

Excellent livre que j’ai vraiment pris plaisir à lire, bien construit avec un suspense constant.

 

La maison au bord de la mer céruléenne de De Saxus

édition DE SAXUS

5 étoiles

MON COUP DE COEUR de l’été

 

Mais quel livre ! Si j’avais pu mettre six étoiles, je l’aurais fait ! Moi qui ne suis pas trop fan des livres Fantasy, j’ai adorrrré cette merveilleuse histoire. J’avoue que je ne l’aurais jamais choisi si je n’avais lu un retour sur une page amie, car la couverture n’est pas vraiment attirante. Que dire d’un tel livre sans en dévoiler le contenu ?  Qu’au-delà de la galerie de personnages « magiques », il y a bien plus que ça. C’est un livre profond, fort, qui pourrait se rapprocher des livres initiatiques comme « l’histoire sans fin ».

Un livre superbement bien écrit, qui touche si on a un coeur, qui fait même monter les larmes aux yeux, un livre qui véhicule de l’amour, de la tendresse, de la tolérance. Un livre qui fait du bien ! Franchement, il y avait bien longtemps que je n’avais lu une telle pépite !

Un grand livre ! Bravo !

 

« Parfois nos préjugés influencent nos pensées lorsque nous nous y attendons le moins. Si nous pouvons le reconnaître et en tirer une leçon, nous pourrons devenir de meilleures personnes. »

 

« Les choses que nous craignons le plus sont souvent les choses que nous devrions craindre le moins. C’est irrationnel, mais c’est ce qui nous rend humains. Si nous parvenons à surmonter nos peurs, il n’y a rien que nous ne puissions faire. »

 

«  Les rêves ne sont que ça. Des rêves. Ce sont des choses que l’on imagine. Ils ne sont pas faits pour devenir réalité. »

 

 

Haute saison de Bréau Adèle

JC Lattès

4 étoiles

 

Voilà un roman idéal pour les vacances, bien écrit, sans prise de tête ! Je ne dis pas que c’est un coup de coeur, car cela reste tout de même simpliste, mais cela se lit bien, qui change les idées.

Une histoire banale de personnes qui vont se croiser dans un club de vacances l’été. Gentillet et positif !

 

Code mortel de Ava Strong

4 étoiles

 

Un sympathique livre autoédité que je recommande dans la lignée des Da Vinco Code, même si l’intrigue reste plus simpliste sans créer une grosse surprise. Cela reste un livre bien sympathique à lire. Je pense que je vais lire la suite …

 

Le résumé :

Un tueur en série cible ses victimes dans des lieux historiques obscurs – les cloîtres de New York, le Glencairn de Philadelphie. Quel est le lien ? Ces meurtres recèlent-ils un message ?

L’agent spécial du FBI Daniel Walker, 40 ans, connu pour sa capacité à chasser les tueurs, sa débrouillardise et sa désobéissance, est repéré par l’unité d’analyse comportementale et affecté à la nouvelle unité des antiquités du FBI. Formée pour traquer des reliques inestimables dans le monde des antiquités, cette unité n’a aucune idée de la manière d’entrer dans l’esprit d’un meurtrier.

Remi Laurent, 34 ans, brillante professeure d’histoire à Georgetown, est la plus grande experte mondiale en matière d’objets historiques obscurs. Choquée que FBI lui demande son aide pour trouver un meurtrier, elle se retrouve à contrecœur associée à ce grossier agent du FBI. L’agent spécial Walker et Remi Laurent forment un duo improbable, lui avec sa capacité à entrer dans l’esprit des tueurs et elle avec son érudition hors pair. La seule chose qu’ils ont en commun, c’est leur détermination à décoder les indices et à arrêter le tueur.

 

Transaction de Christian Guillerme

Taurnada édition

5 étoiles

 

Excellente lecture !

J’avais beaucoup aimé Urbex Sed Lex de  Christian Guillerme, c’est pour cette raison que j’ai accepté avec plaisir le SP de Taunada édition que je remercie. Vraiment pas déçue ! Un livre qui débute tel un uppercut, avec un prologue fort, dérangeant, qui donne la chair de poule, mais invite le lecteur à continuer !

Johan, Alphonse, Manal, un groupe de trois amis, deux garçons et une fille, des jeunes adultes ordinaires dirions-nous, ni meilleurs ni plus mauvais que d’autres. Jusqu’au jour où Alphonse décide d’acheter une caméra miniature en ligne. Jusqu’au jour où après la transaction Alphonse s’aperçoit que cette dernière ne fonctionne pas sur la durée. Jusqu’au jour où Johan suggère à son ami de revendre cette caméra en sachant qu’elle était défectueuse. Jusqu’au jour où l’acheteur découvre l’arnaque et décide de retrouver son vendeur. Alors une traque commence, sournoise, violente, une traque qui ne supporte aucun obstacle.

Le récit se lit facilement, dans un style bien rythmé et soutenu. Son contenu est terrifiant, centré sur la psychologie des personnages et sur celle de cet homme, touché dans son orgueil de s’être fait « avoir », qui ne lâchera rien avant d’avoir obtenu vengeance.

Une histoire qui ne vous fera plus voir les sites de ventes en ligne de la même manière ! En tous les cas, qui vous fera réfléchir avant de vendre un objet défectueux !

À découvrir !

 

US REMEMBER de Laura Collins

Collection Romance passion

Editeur Infinity

5 étoiles

 

Attirée par la superbe couverture de ce livre, eh oui, il n’y a pas d’âge pour apprécier les beaux mecs, je suis dans sortie de ma zone de prédilection pour une romance. En ayant lu énormément plus jeune, j’avais un peu abandonné ce genre que je trouvais trop « gnangnan. » Ce fut donc une belle surprise que ce moment passé en compagnie de Gaelle et d’Arnaud.

L’histoire alterne entre « aujourd’hui » au travers des mois qui sont vécus, et « hier », avec un plongeon dans cet été magique que Gaelle a passé chez sa grand-mère et où elle a croisé Arnaud. L’histoire s’égraine donc sur un rythme soutenu, s’attardant sur la personnalité des personnages, de leur entourage, en particulier Malo et Erwan, leurs enfants, dont les blessures du coeur sont admirablement détaillées.

Ce n’est pas une simple romance peace and love. Nos deux personnages ont un passé douloureux et il va leur falloir beaucoup de temps et de confiance pour atteindre le bonheur.

En tous les cas, un livre à découvrir car extrêmement bien décrit, à tel point que l’on pourrait fort bien prendre un crayon et dessiner les paysages dans lesquels ils évoluent.

Aucun regret, et pourtant je ne suis pas une adepte des romances, alors n’hésitez pas !

 

L’annonce faite à Ambre de Caroline Rebstoock

éditeur Odile Jacob

 

Livre que je n’évaluerai pas n’ayant pas accroché malgré une écriture agréable, mais l’histoire trop fade pour moi

 

Le réseau pourpre de Carmen MOLA

Actes Sud

  1. étoiles

J’ai trop aimé ce livre ! Une histoire rondement menée, bien tordue.

Difficile de raconter ce roman qui flirte avec l’univers du dark web, des sniff movies …

Le suspense est extraordinairement bien mené, bien rythmé, jusqu’au dénouement final qui prend à la gorge ! Les personnages sont bien analysés. Presque un coup de coeur !

 

 

Les soeurs de Montmorts de Jérome Loubry

édition CALMANN LEVY

  1. étoiles

 

Excellente lecture cette dernière des vacances ! À découvrir …

 

Novembre 2021. Julien Perrault vient d’être nommé chef de la police de Montmorts, village isolé desservi par une unique route. Alors qu’il s’imaginait atterrir au bout du monde, il découvre un endroit cossu, aux rues d’une propreté immaculée, et équipé d’un système de surveillance dernier cri.

Mais quelque chose détonne dans cette atmosphère trop calme.

Est-ce la silhouette menaçante de la montagne des Morts qui surplombe le village ? Les voix et les superstitions qui hantent les habitants ? Les décès violents qui jalonnent l’histoire des lieux ?

 

Je rappelle que toutes ces lectures sont sur ma page fb la forêt livresque, non pour faire vivre cette page, mais pour que ma mémoire en passoire garde une trace.

FD0D2523-EFB7-4450-A125-671B0A723DEA

( 28 août, 2021 )

Heureux un jour, heureux toujours ?

« Heureux un jour, heureux toujours ! » c’est un slogan comme un autre, ni plus mauvais ni meilleur. Mais la réalité est tout autre et surtout peut-on toujours être heureux ? On peut décider d’être heureux, ce qui est déjà un grand pas, car trop nombreux sont ceux qui « rêvent » du bonheur, mais freinent pour le vivre.  Il est donc important d’avoir envie d’être heureux pour le devenir. C’est un pas de géant. Si on a l’état d’esprit à être heureux, on aura plus de chance d’y parvenir. Ensuite, ne pas se poser de questions. Ne pas se dire que l’on n’a pas de chance.  Le bonheur, tout le monde y a droit. Voir la vie autrement. Si on se lève fatigué, ne pas se renfrogner, mais se dire simplement que c’est notre corps qui bloque, mais que notre capacité à être heureux est là, bien présente. La vérité de la Palisse nous fait dire que pour être heureux, ne pas se laisser impacter par les coups durs, par les mauvaises nouvelles.  C’est loin d’être facile, c’est vrai et cela demande beaucoup d’énergie de garder le sourire, mais hormis des événements douloureux comme le deuil, la maladie, n’attachons-nous pas une importance considérable à des faits parfois anodins ? Et surtout le bonheur, c’est accepter le changement, celui des autres, mais également le nôtre, sans se retourner, en se disant toujours que le meilleur reste à venir.

3458CF0D-CD34-4DE1-AE89-5BBE9824ABFF

( 22 août, 2021 )

Remember us

US REMEMBER de Laura Collins
Collection Romance passion Editeur Infinity

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Attirée par la superbe couverture de ce livre, eh oui, il n’y a pas d’âge pour apprécier les beaux mecs, je suis dans sortie de ma zone de prédilection pour une romance. En ayant lu énormément plus jeune, j’avais un peu abandonné ce genre que je trouvais trop « gnangnan. » Ce fut donc une belle surprise que ce moment passé en compagnie de Gaelle et d’Arnaud.

L’histoire alterne entre « aujourd’hui » au travers des mois qui sont vécus, et « hier », avec un plongeon dans cet été magique que Gaelle a passé chez sa grand-mère et où elle a croisé Arnaud. L’histoire s’égraine donc sur un rythme soutenu, s’attardant sur la personnalité des personnages, de leur entourage, en particulier Malo et Erwan, leurs enfants, dont les blessures du coeur sont admirablement détaillées.

Ce n’est pas une simple romance peace and love. Nos deux personnages ont un passé douloureux et il va leur falloir beaucoup de temps et de confiance pour atteindre le bonheur.

En tous les cas, un livre à découvrir car extrêmement bien décrit, à tel point que l’on pourrait fort bien prendre un crayon et dessiner les paysages dans lesquels ils évoluent.

Aucun regret, et pourtant je ne suis pas une adepte des romances, alors n’hésitez pas !

248C9685-2E3D-487F-AF70-3E845EB286D2

( 6 août, 2021 )

Partir pour mieux revenir

Il n’y a pas à dire, partir pour mieux revenir, c’est la clé de la plénitude. Que ce soit pour juste un week-end, une semaine ou plus, changer d’endroit, même si c’est à juste quelques kilomètres, c’est bon pour le moral. Une amie me disait qu’elle économisait chaque année juste pour s’offrir deux jours dans un hôtel avec SPA dans une ville proche de chez elle. Ce simple changement lui redonnait des ailes, une impression de partir même si la vie ne pouvait lui offrir plus. Trop de personnes s’interdisent ces petits moments de plaisir, souvent faute d’argent, mais pour d’autres par pure paresse ! Une fois que la routine s’est installée, il est bien difficile d’en sortir.

Alors, même sans un sou, osez partir, pour une journée quitte à prendre le chemin des écoliers, un sac à dos avec un bon sandwich et faites le vide. Nul besoin de partir à l’autre bout de la terre pour trouver le bonheur. Il est parfois juste à côté …

EE7579D2-2E0E-4DDB-995E-70FAB8A9C581

( 28 juillet, 2021 )

Non la vie n’est pas triste !

Dernièrement, une relation me disait que la vie des non-vaccinée était bien triste ! Euh, allo la Terre ? Est-ce un vaccin qui va apporter gaité et bonheur ?

Je ne suis pas vaccinée pour le moment pour raisons médicales, résultat je suis punie car pas de pass. Alors oui, c’est vrai, je ne vais plus pouvoir aller au cinéma ( bon, entre nous, cela fait deux ans que je n’y suis pas allée), au musée ( le dernier date d’août et je n’en suis pas morte), plus de resto ( c’est vrai que c’est un peu pénible, mais je suis plutôt bonne cuisinière, alors on va compenser). De là, à dire que ma vie va être bien triste ! Comment peut-on réduire une vie simplement à des loisirs ? Ma vie est tellement plus que cela ! Elle se décline en mille couleurs, mes peintures, mes dessins, mes écrits, mes lectures, mes amis, mon jardin et bien sûr surtout ma petite famille. Je pense que ceux qui réduisent leur vie juste à des « sorties », sont au final bien seuls. Il y a tant à faire simplement en marchant le long d’un lac ou dans une forêt ( et pas besoin de pass sanitaire). Et puis, on va faire des économies ! Ahahah :)

Alors non, la vie ne sera pas plus triste. La vie est ce que l’on veut en faire, donc à chacun de décrocher chaque jour des étoiles.

Rendez-vous dans six mois pour en reparler ?

 

A856E4F2-D0CD-4F11-A797-0A3B1CCC52CF

( 26 juillet, 2021 )

Les infidèles de l’été

Comme de nombreux auteurs, je puise la personnalité de mes personnages au travers de la vie, en particulier l’été. J’aime particulièrement observer ces infidèles de l’été, hommes ou femmes, reconnaissables à leur frénésie à téléphoner « en douce », s’éloignant sur la plage du cocon familial. Il m’est arrivé maintes fois d’entendre des brides de conversation indiscrètes : «  Mais non ma chérie, je te jure, je vis une véritable souffrance. », tout en suivant l’infidèle du regard et le voyant se vautrer dans les bras de l’officielle, tout en cajolant les gosses avec bonheur. Je crois que le pire que j’ai entendu, la palme d’or revient à un monsieur «  bien », chuchotant à la dulcinée qu’il n’aime qu’elle, qu’il va « la » quitter, puis revenir vers sa jolie femme enceinte jusqu’aux yeux qu’il ne quittera jamais.

Qui plaindre ? La pauvre amoureuse qui s’est faite balader ou l’épouse naïve qui n’a rien vu venir ou pire qui sait et se complaît dans une situation où elle tire un avantage. Que d’infidélités riment avec été … de quoi écrire des histoires bien pigmentées :) .

DA9575A7-8C92-4515-B2F8-FCE0B36B00D2

( 20 juillet, 2021 )

Ah les vacances !

Après une année bien chaotique, il faut bien l’avouer, que l’été se dessine avec des allures festives !  L’image de parasols, d’une mer bien bleue, de cocktails de fruits s’impose avec force. Certes, on sait tous que l’on devra porter le masque pour se déplacer, mais cela n’altère en rien nos plaisirs de vacances ! Certains ont eu la chance de partir ces dernières semaines, mais la majorité des français n’a pas quitté le béton, et ce besoin d’évasion se fait sentir que ce soit pour un jour, un week-end ou plus. Il y aura toujours les inconditionnels qui vont vouloir s’envoler au-delà des frontières et seront frustrés de ne pouvoir le faire, mais pour les autres, ce sera juste un besoin de liberté, de respirer le grand air, d’avoir simplement le sentiment de revivre, de couper avec le quotidien. Alors, n’ayons pas honte de notre bonheur, car ces vacances, nous les avons tous bien méritées, que nous ayons vécu dans un grand jardin confinés, que nous ayons été en télétravail, que nous soyons retraités, ou simplement chômage, savourons ce présent qui nous réchauffe et nous gonfle d’énergie pour les épreuves à venir. Et puis pour ceux qui ne peuvent partir, le mot vacances est synonyme de repos, d’oubli qu’il soit pour un jour, un week-end ou plus …. Osez vous mettre en vacances, au moins dans vos têtes !

68F8675D-403A-43D6-94FC-26DD3A8FECEA

12345...29
Page Suivante »
|