( 25 janvier, 2015 )

Les rumeurs

image

Ah ! Les rumeurs ! L’envie d’en parler me titille depuis une semaine face à une rumeur malveillante ( encore une !) à laquelle comme tout personnage public, on n’échappe pas !
 » On m’a dit que, sais-tu que à ce qu’il paraît, elle aurait dit que … » À mourir de rire si cela n’en était pas si pathétique. La rumeur passionne le français moyen qui honnêtement n’a rien d’autre à faire car si il croulait sous le travail, il n’irait pas déblatérer sur radio trottoir !
Je constate que ce phénomène récurant surgit toujours dans des moments de panique. Je me souviens d’une collègue il y a de nombreuses années qui s’est vu étiquetée de  » fille facile », regardée de travers par les parents, se sentant obliger de changer de poste pour le sud tellement la situation s’avérait intolérable. Le comble ? Nul ne le savait mais elle préférait les femmes. Rumeur ayant détruit plusieurs années de sa vie. Ne parlons même pas des femmes jalouses dégainant armes blanches afin que leurs gentils et fidèles maris ne s’approchent trop près !
Mettre le poison avant que faute il y est, me semble un crime quasi impardonnable.
Et puis il y a la rumeur conne, celle des personnes qui ont un vrai souci dans leur tête, celle qui va s’échanger à la vitesse de la lumière, transformée, répétée, symbole de notre triste société.
Je ne vais pas m’y appesantir mais juste vous livrer une des dernières dont je fus victime.
N’hésitez pas à éclater de rire ! Je vous y autorise !
Lors d’une journée bien échauffée et un travail bruyant mais parfaitement maîtrisée, une adorable petite élève me demande si je suis fatiguée. Je lui réponds gentiment que nous avons tous nos soucis et suite à une de ses questions, qu’un fait m’a peinée. Quelques minutes plus tard, un élève turbulent tombe de sa chaise et avec humour constate que je vais finir par avoir mal à la tête !
Et une élève inquiétude susurre : ou tu vas faire une crise cardiaque ! Nous avions parlé en cours sur la circulation des risques d’AVC. Toute la classe a ri et après avoir rassuré tout le monde, nous nous sommes tous remis au travail.
Fait divers ? Quelques jours plus tard, il a été dit que la maîtresse menaçait les élèves de chantage en inventant une possible crise cardiaque !
Et voilà où va le monde !
Vous qui me lisez, fuyez les rumeurs car pour moi, ce sont des faits propagés par des envieux et juste répétés par des cons ! Seuls les gens intelligents vont vérifier les sources !
( 23 janvier, 2015 )

Journée de stress

 

Je ne vais pas m’attarder ce matin ! En mode stress complet ! Je sais, je n’ai rien à perdre, je bosse le mieux que je peux mais voilà ! Nul n’aime se retrouver en situation d’infériorité.
Adaptons donc la pensée positive ! Toujours croire que le meilleur va nous arriver. J’y arrive au quotidien mais face à une évaluation de mes compétences, je rentre dans ma petite coquille comme si j’étais toujours la loupiote avec une queue de cheval. Respirons un bon coup. J’ai confiance en mes loulous. Tout ira mieux ce soir ! Positive attitude !
image
( 21 janvier, 2015 )

Pensée du jour

image

 

inutike de de rajouter quelque chose ! J’aurai plus à dire demain.

bon mercredi à tous

( 20 janvier, 2015 )

Ne pas se laisser abattre , jamais.

Un coup de pinceau … Sur le tableau de la vie. Je ne reste jamais longtemps dépitée. Je ne sais pas si c’est un défaut ou une qualité. J’ai passé hier, au final une bonne journée pleine de chaleur humaine. J’aimerais être une artiste et pouvoir jeter mille couleurs sur une toile blanche, des jaunes vifs couleur de soleil, des rouges symbol de l’amour, des nuances d’oranges. Pouvoir créer de la lumière juste chasser l’obscurité, pour simplement faire une ronde enchantée, un univers de bonheur pour essayer les blessures du passé.

Met surtout que la plume trempée change ce qui fut écrit afin que la fin soit aujourd’hui autre ce qu’elle fut hier.

 

image

( 13 janvier, 2015 )

Un sourire

image

 

Un sourire, un geste de la main au coin d’une rue, dans une voiture et le monde s’illumine de mille paillettes …

merci …

( 9 janvier, 2015 )

Ensemble

Il nous reste à tous notre plume pour dire non alors agissons …
J’étais toute jeune lorsque j’ai découvert Charlie Hebdo. Je ne comprenais pas toujours ses dessins mais ayant toujours été attirée par le milieu artistique, je feuilletais le journal, perplexe parfois face au ton satirique. Avec les années, j’ai continué à régulièrement rire d’une caricature ou m’intéresser à un article. J’avoue ne pas avoir tout aimé. Ce serait hypocrite de dire que l’on aime toujours tout. Mais je respectais chaque satire, chaque dessin simplement parce que je suis citoyenne française et à ce titre,  je vis dans un pays de liberté où les mots ne sont pas censurés, où nous, les auteurs, nous avons le droit d’écrire ce que nous pensons. Nous avions ce choix, cette liberté, jusqu’à Mercredi où les mots furent remplacés par le sang.
Un élève, hier matin, m’a dit d’une petite voix : « Suis-je en danger si je dessine ? « . Je l’ai rassuré bien sûr. C’est le role de chacun de rester fort mais au fond …
Que lui répondre ? Ces fous se sont attaqués à nos valeurs, à notre liberté, mélangeant fanatisme et religion. Ils ont tué parce que des hommes utilisaient un crayon à papier pour crier, pour faire rire ou faire pleurer. Parce que c’était tout simplement leur métier.
Ils ont tué des policiers simplement présents  pour garantir la sécurité. Ils ont porté un coup à notre république.
Mon fils hier soir me disait : J’ai peur.
J’ai rarement eu peur dans ma vie mais aujourd’hui, j’ai aussi très peur. Le monde est en guerre. C’est une guerre que pourtant nous ne devons pas perdre, que nous ne pouvons pas perdre sinon nous perdons tout.
Quand je pense à toutes les querelles futiles que nous traversons dans nos vies, à toutes les conneries qui ont détruit des amours, des amitiés parfois bien pire, je me dis qu’il faut vraiment que chacun fasse la paix envers lui, avec les autres et surtout :
Regroupons-nous tous autour de Charlie, autour de notre survie !
Ne laissons personne nous prendre notre liberté !
Un stylo est tout ce qui nous reste ….
image
( 7 janvier, 2015 )

Je suis Charlie, tu es Charlie, nous sommes Charlie.

image

 

 

 

Aucun mot pour définir l’horreur. Liberté d’expression bafouée, liberté de penser atteinte.
Je pourrais en écrire moi-aussi des pages mais les mots ne seraient rien face à une telle abomination.
Ce geste, c’est aussi à nous auteurs qu’il est donné, à vous lecteurs qui bientôt n’aurez plus le droit d’avoir vos propres goûts, c’est aussi à nos enfants. Quel avenir sommes-nous en train de leur offrir, nous, le pays de la liberté ?
Ensemble contre l’inqualifiable.
En hommage à Charlie Hebdo, ce blog sera en berne demain et fera silence, par respect pour ces personnes honorables qui ne sont pas mortes à genoux.

 

( 7 janvier, 2015 )

ho’oponopono

image
On y croit, on n’y croit pas .. Peu importe, c’est tellement doux que ça fait du bien ! Fuyons l’agressivité !
Pour la petite histoire :

Ho’oponopono est un mot Hawaien qui signifie « rendre droit, corriger, harmoniser ce qui est erroné ».

Cette méthode nous amène à un nettoyage de nos vieux schémas et de nos mémoires inconscientes pour aller à la rencontre de “qui nous sommes“ véritablement. Cela commence par la prise de responsabilité et l’acceptation de tout ce qui arrive dans notre vie. Puis, c’est par le pardon que nous retrouvons notre état naturel d’amour et de gratitude. Ho’oponopono nous montre également que nous sommes tous reliés les uns aux autres. Le principal objectif de cette pratique est de retrouver la liberté et la Paix afin de la diffuser autour de nous et contribuer ainsi à un monde meilleur.

 

 

( 6 janvier, 2015 )

Toujours le concours Rouge-Polar : gagnez un livre dédicacé

Deux livres dédicacés à gagner Rouge Ou Blanc.

titrage au sort le 20 Janvier à 18 heures

plus que deux semaines !

pour participer, partager ce lien :

https://fr-fr.facebook.com/polar.rouge     trois fois puis sous le lien écrire ok et le nom du livre pour lequel vous concourez ! Déjà plus de 50 personnes ! Continuez ! Et dans six semaines … CARLA fera sa sortie !

 

 

( 6 janvier, 2015 )

La peur

image

 

 

J’aime beaucoup cette citation de Naguib Mahfouz. Combien d’individus s’interdisent des rêves par peur d’échouer, parce que c’est trop dangereux, parce qu’ils pourraient tout simplement tout perdre !
Et alors, ai-je envie de leur dire. N’est-ce pas pire de vivre dans la peur sans ne prendre aucun risque et de se retrouver à la porte de l’hiver avec juste des regrets ?
La mort, nul ne pourra y échapper. Elle est inscrite dans notre histoire génétique. Nous naissons, nous vivons et un jour, nous mourrons. Les derniers études ont même montré qu’il est fort possible que le cancer ne soit q’un hasard. Pourquoi nous et pas lui ? Plus de critères liés à nos gènes, plus de lien avec l’alimentation. Si nous tombons malades, c’est que nous avons tiré la mauvaise carte. Même si cette étude semble très controversée, n’est-il pas temps de se dire : si le hasard met sa faux sur notre route, alors cessons d’avoir peur et vivons chaque jour comme s’il était le dernier, aimons comme si nous allions mourir demain et surtout cessons d’avoir peur de souffrir. Ceux qui nous ont fait le plus souffrir sont ceux que nous avons le plus aimé ! Alors réjouissons-nous d’avoir tant aimé !
1...221222223224225...235
« Page Précédente  Page Suivante »
|