• Accueil
  • > Recherche : rumeurs sont ecrites
( 6 février, 2017 )

Ces pages qui doivent se tourner.

La loi d’attraction positive devrait être enseignée dans les écoles. Apprendre à être heureux dans un monde en révolte, apprendre à tourner la page de la colère, de la haine, des disputes futiles. Apprendre surtout à voir les faits différemment avec un esprit empli de bonté et non de perpétuelles critiques.

Nombreux sont les adultes qui aiment de nos jours se poser en victime, victime de la vie, victime de leur enfance. Ils n’ont l’impression d’exister que dans le mot souffrance. Comment pourraient-ils effectivement accéder au bonheur alors que leurs propos ne véhiculent que douleurs ? Ils s’y complaisent, s’en délectent, se prélassent dedans, cette situation leur apporte la compassion des autres, pour un temps, et inconsciemment, ils s’en délectent. Ils se choisissent des amis emphatiques, qu’ils vont user jusqu’à l’os. Seulement, ils oublient que sur la durée, tout être doté de réflexion se retrouve vite saturé.

La vie est énergie, c’est une vérité prouvée scientifiquement aujourd’hui, et comme toute énergie, elle attire ou repousse les éléments, les bons comme les mauvais.

Alors oui, certaines personnes ne seront jamais heureuses, ou sur une courte durée, car elles plongeront irrémédiablement dans du négativisme. « Rien de bon ne m’arrive, et si cela arrive, je sais que cela ne peut pas durer, je souffre, pourquoi tout le monde ne souffre pas comme moi ? Les autres sont méchants. »

À aucun moment ces personnes ne se demandent ce qu’elles donnent, elles ? Quoiqu’à les écouter, elles donnent, donnent et en sont convaincues.

Il est important d’apprendre à donner, tout comme il est important de bien savoir communiquer.

Le bonheur est illimité, il ne se met ni dans une boîte ni dans un sachet, il est tout simplement et si vous apportez du bonheur, si vous offrez du bonheur, vous en recevrez, peut-être pas celui que VOUS , vous vouliez, simplement parce que vous êtes peut-être trop exigent, mais vous en recevrez. Être heureux reste un état d’esprit. Vous connaissez tous cette étude qui démontre que les gens amoureux rayonnent, qu’ils envoient aux autres des ondes bénéfiques, simplement parce que l’amour est une merveilleuse énergie, même si cet amour est non partagé, et c’est important de le préciser. Le simple fait de posséder ce trésor dans son oeuf permet de courir sur les vagues. Seulement trop de personnes ne savent pas aimer, veulent façonner l’autre, en faire leur objet. Aimer, c’est simplement vouloir que l’autre soit heureux, même si c’est sans nous.

Il faut cesser de rester sur les pages égoïstement écrites, celles où on a décidé que l’on aime, celle où on a planifié sa propre vie. Sans échange, il n’y aura aucun transfert d’énergie.

L’attraction positive est une manière de vivre mieux, de regarder la vie autrement, d’accepter les souffrances et de les transformer en véritable force, d’apprivoiser l’absence.

L’énergie est cette force que l’on projette sur les autres et qui nous revient au centuple. Bien sûr, allez-vous me dire, comment renvoyer de l’énergie positive lorsque l’on vient de perdre un être cher, lorsque l’on est malade, lorsque l’on s’est fait plaquer  ? C’est le plus dur, et une phase de transition est nécessaire, celle de la colère, on a ce droit, celui d’être en colère contre la personne qui nous a quittés, qui est décédée, contre cette maladie qui nous détruit. Seulement, cette colère ne doit pas durer. Elle doit juste être dite. Ensuite, nous avons tous le devoir de nous reprendre en main, même si c’est dur, même si cela fait mal.

Une nouvelle page doit s’écrire. Il est parti, c’est ainsi, nous sommes tous mortels. Il nous a quittés, il ne nous aimait pas assez, c’est la vie, tans pis pour lui. Nous sommes malades, c’est lourd à porter, mais ce n’est pas de la faute des autres, nous n’avions qu’à mieux protéger notre corps contre ces énergies négatives et destructrices.

Vous l’avez compris, l’attraction positive est une nécessite et nous avons tous le devoir de fuir les énergies nocives, celles de ces personnes qui prennent sans donner, qui nous accaparent sans entendre ou écouter, qui ne sont qu’ego. Elles prennent leurs forces dans la discorde, les rumeurs, les histoires, puisent leur énergie à séparer ceux qui se trouvent, détruisent tout sur leur passage au nom de leur propre souffrance. Certaines abusent de mots d’amour ou d’amitié, mais vous vous apercevrez vite que vous sortez chaque fois plus affaiblis de ces contacts, vidés.

Je suis quelqu’un de très pudique au niveau relationnel, et j’ai beaucoup de mal avec ceux qui m’inondent de  » je t’aime » ou »tu me manques », mots offerts au final à tous ceux qui tombent dans le filet.

L’attraction d’énergie implique que si vous ne voulez pas quelque chose, que vous y pensez tellement, cette chose vous arrivera, comme si vous l’aviez façonnée de vos propres mains ou plutôt de votre esprit devrais-je dire. Alors si vous avez le malheur de côtoyer des personnes négatives, dépressives qui ne supportent pas que vous soyez, vous, heureux, vous allez voir une toile se tisser autour de vous, étouffante, oppressante, amenant peur et angoisse. Il faut une force inouïe pour en sortir.

Le négativisme des autres est une prison vous bloquant dans un sentiment d échec.

« Je n’ai pas su me faire aimer, donc je suis moi-même un échec, j’ai raté ce poste, car je ne vaux rien »

Est échec ce que nous voulons qui soit. Comme j’aime à le redire, l’amour ne se commande pas, et vous ne pouvez forcer l’autre à vous aimer, mais si vous avez la chance d’aimer, alors surfez sur ce sentiment, laissez-le vivre en vous, s’éclater. Peu importe si l’homme de vos rêves ( ou la femme) est un imbécile. Le monde est peuplé d’idiots qui préfèrent s’empêcher d’être heureux. Ne faites pas comme eux, ne devenez pas aigris. Ne visez pas la lune ou l’argent, les riches ne sont pas plus épanouis que vous, ils font souvent semblant et n’ont au final que bien peu d’amis.

Tissez une toile d’amour solide, sautez dessus, criez, car il ne faut rien garder en soi de négatif sinon vous vous détruirez. N’ayez pas peur d’affronter votre passé, de regarder dans le miroir du temps. Vous avez des rides, des kilos, des cheveux blancs ou plus de cheveux, qu’importe si vous savez encore sourire, qu’importe si vous vous donnez la peine de fermer une page emplie de négativisme. Des drames, des deuils, des trahisons, nous en rencontrons tous dans notre vie, mais l’énergie, celle que vous construisez autour de vous, celle qui n’est pas figée, celle-là reste, alors attirez ces vibrations positives qui telle une chanson vont vous emporter vers la paix et la sérénité. Cessez de vous plaindre, de voir le noir partout, de ne parler que de souffrir. Ouvrez-vous à la vie, et surtout n’ayez plus peur de vivre. Votre bonheur est ce que vous en ferez, vous, et vous seul.

|