• Accueil
  • > Recherche : se battre citation
( 6 mars, 2018 )

Quand des plumes se rencontrent …

 

Quel plaisir d’avoir fait depuis plusieurs années la rencontre de Handi

J’ai donc voulu vous la faire découvrir au travers ce cet interview ….

 

0F58CC15-1E60-47D3-8DA9-A9408DD210FC

 

Bonjour Handiparis, acceptes-tu de répondre à quelques questions ?

 

Oui, avec plaisir.

 

Ton blog est énormément suivi, à attribues-tu ce succès ?

 

D’abord merci. Un immense merci à tous ceux qui le lisent. Le fait que j’ai choisi ce nom « handi » reflète mon sujet de prédilection : le handicap. Celui-ci ouvre les portes d’une sensibilité à fleur de peau. Je veux sensibiliser. Peut-être est-ce cela ?

 

Si tu devais te définir en quelques mots ?

 

Petite, handicapée, enthousiaste et énergique.

 

Lecture, écriture, que peux-tu nous dire ?

 

J’ai toujours aimé lire. L’amant de Duras fut une révélation.

 

Si tu avais un seul souhait, que serait-il ?

 

Avoir un enfant, chose que je ne peux pas. J’ai fait une croix dessus.

 

Si tu n’avais qu’un livre à garder ?

 

DURAS L’amant

 

L’amour et toi ?

 

C’est bien compliqué car je suis idéaliste dans ce domaine.

 

La trahison ?

 

J’ai été trahi plein de fois, amants, ami-e-s.  C’est dur à vivre mais in fine on en ressort grandit, plus droit.

 

Comment caractériserais-tu en toute honnêteté le milieu de l’édition ?

 

J’en rêvais toute petite, mais là, plus du tout. C’est la course au profit en dépit de la qualité littéraires

 

Un blog, c’est bien, mais des projets littéraires ?

 

Tu es dans les secrets, je travaille actuellement sur un roman.

 

Pour quelle cause serais-tu prête à te battre ? ( ou te bats tu)

 

Le handicap invisible. Tout le monde a en tête le fauteuil roulant etc… mais peu connaisse les maladies auto immunes, le nystagmus congénital ou encore la sclérose en plaque. Plus largement faire comprendre aussi tout simplement l’impossibilité psychique de saisir les mathématiques par exemple. Non, quand on veut, on ne peut pas forcement. J’ai remarqué que les gens ont toujours tendance à juger en fonction de leur propre capacité et non en se mettant à la place de l’autre.

 

Ta plus grande déception ?

 

Plusieurs blessures. Des personnes auxquelles j’étais très attachée.

 

Ton plus grand bonheur ?

 

Mon blog

 

Mer ou montagne ?

 

Mer Méditerranée

 

Musique ?

Oui, jazz, classique, Aznavour et Guidoni

 

Une citation qui te parle ?

 

 

Ton blog est souvent signalé que voudrais-tu dire aux petits malins ?

 

C’est absurde ! je en comprends pas cet acharnement limite harcèlement. Un moment il faut savoir comprendre les choses.

 

Le mot de la fin ?

 

Je suis heureuse de t’avoir rencontré et de partager bien au delà des  mots et de l’écriture. Merci

 

Surtout suivez cette plume chaque jour sur son blog …

 

http://handiparisperpignan.unblog.fr

( 21 juillet, 2014 )

Le temps …

Lorsque l’on prend une année de plus, ce qui fut mon cas hier, on s’interroge automatiquement sur le temps qui reste ou le temps qui passe, ce qui au fond est la même chose, l’un étant lié à l’autre ..

On ne peut rattraper le temps perdu mais on peut éviter de perdre notre temps. Encore une citation lue sur un réseau ami et si vrai. Le temps, dans notre société civilisée ( qui n’en a que le nom) est compté ! On en manque Tous ! Trop de choses à faire, trop de plaisirs offerts … Même nos vacances passent à la vitesse du mur du son ! Vous vous êtes déjà trouvés à être sur le point de vous coucher en vous demandant comment la journée s’est déroulée si vite ? L’impression de n’avoir rien fait ? Je dresse des listes de tout ce que je dois faire et mes listes sont de plus en plus longues … Depuis un an que je me consacre prioritairement à l’écriture, mes minutes s’amenuisent de plus en plus ! Antoine Bourgnon et ses acolytes sont des comparses exigeants ! Ne tolérant aucun relâchement … En clair, je vis mon temps pleinement …

Il y a pourtant des individus qui n’ont rien d’autres à faire sur cette terre qu’à pourrir la vie des autres ! Vie insipide ? Solitude ? Volonté de nuire ?  Je n’épiloguerai plus sur ces cas, convaincue en mon fond intérieur que chacun a un diamant qui ne demande qu’à briller. Bon, certains, il est bien caché ! Et je me suis fatiguée à me battre pour le bien contre des moulins à vent ! Au final, c’est moi qui suis passée pour une idiote ! Pire une folle ! triste réalité …

Alors du temps, je n’en ai plus pour les âneries, pour les guérillas de cour de recréation, pour ces mecs voulant prouver  » qu’il a la plus grosse …  » . À tous ces ados attardés, je leur dis : fichez-moi la paix … Mon temps est compté ! Mon temps est précieux !
Vous, amis gribouilleurs, vous savez à quel point notre passion commune est prenante, pesante parfois. Ce besoin d’écrire qui ne nous quitte jamais, les mots qui parfois nous réveillent la nuit. Mes minutes sont sacrées, consacrées exclusivement à ceux que j’aime, qui en valent la peine, à mes amis qui partagent mes rêves, à ceux qui ne me jugent pas bêtement, à mon travail pour quelques années qui me restent avant la retraite ( le moins possible … Je croise les doigts) et surtout pour l’écriture des romans dont les mots dansent dans ma tête … J’ai en tête des dizaines de scénarios, d’idées, de rêves. Pas assez de temps pour les écrire et surtout pas une seconde pour les stupidités ! Je veux pouvoir chaque soir fermer les yeux en me disant : je n’ai pas perdu mon temps !

|