( 15 août, 2022 )

Les jours fériés

Aujourd’hui 15 août, jour férié. Savez-vous que l’apparition des jours fériés date du IVe siècle où on accordait un jour pour fêter les récoltes. En France, l’apparition des jours fériés s’est faite progressivement. Sous l’ancien régime, de nombreux jours de fêtes religieuses étaient chômés. Il y en a eu parfois jusqu’à des dizaines, puis elles furent réduites. La majorité des jours fériés en vigueur en France métropolitaine sont liés à la religion catholique hormis ceux en lien avec l’Histoire  ( 1er et 8 mai et 11 novembre).

Si vous demandez au commun des motels ou à la jeune génération, à quoi sert un jour férié, on vous répondra majoritairement « pour se reposer ! » Comme si l’état s’amusait à distribuer des jours payés gratuitement ! Et pourtant à la base, ces jours furent donnés pour les regroupements religieux ou pour la commémoration du devoir de mémoire. Avouons-le, ce quinze août reste très loin de notre vie, la plupart étant en congés. Seulement le risque, à trop oublier l’essence même du jour férié, ne risque-t-on pas de les voir disparaître un à un ? Et alors, c’est certain, chacun va pleurer, car un jour chômé reste un jour à faire la grasse matinée !

00D75455-22BA-4F4F-B2BB-4AF2BCC41992

( 13 août, 2022 )

Les temps changent

Je vais certainement faire partie cette fois des radoteuses, limite « petite vieille », mais la morale n’est plus ce qu’elle était. De plus en plus j’assiste avec tristesse à une minimisation des faits, préférant classer certains actes dans des petites erreurs sans conséquences. Harcèlement à l’école, piratage, vol, tentative de paiement illicite, violence verbale voire coups.  Les jeunes de nos jours débutent très vite de petites infractions que les adultes ont tendance a jugé sans importance, mais qui avec le temps peut devenir une habitude. Peut-être, c’est vrai, à notre épique, nous étions trop sévèrement punis, c’est un fait, mais de nos jours, c’est l’inverse. Un enfant qui ment ou qui va voler dans le sac de sa mère voire pire, ce n’est pas un acte anodin. Je pense qu’une prise de conscience devrait se faire même si on me dit que les temps changent, mais est-ce tellement en bien ?

34CE6EE9-1103-4DEA-89A5-28F475BDDA85

( 23 juillet, 2022 )

Littérature jeunesse

Lorsque je passe dans une librairie ou des grandes enseignes comme la Fnac ou Cultura, je fais toujours un détour par le rayon jeunesse. Déformation professionnelle disent certains. Peut-être, mais pas que … Feuilleter un album pour enfants est un vrai plaisir, tout comme lire des romans-jeunesse. Ma passion s’est renforcée lorsqu’il y a quelques années, j’ai reçu la grande écrivaine Odile Weurlesse dans ma classe. Cette femme bienveillante, pleine de bonté, avait fasciné les élèves, et c’est ce jour-là où je me suis dit : « Un jour, j’écrirai « pour de vrai » … ». Quelques temps plus tard, certains se sont attribués mon envol vers l’édition, alors que c’est à cette adorable dame que je dois d’avoir osé.

Vous avez des enfants entre 7 et 11 ans et vous n’avez jamais lu un de ses livres. Foncez, pour n’en choisir qu’un : « la momie bavarde ».

Trop de parents achètent des mangas ou des BD. Je ne critique nullement. Ce sont des lecteurs, mais donner envie à un enfant de découvrir de belles phrases, ce n’est pas mal non plus !

En ce qui me concerne, je me suis promis cette année-là d’écrire un jour pour de jeunes ados. Je m’y engage ! Il me faut juste laisser ma paresse de côté !

( 17 juillet, 2022 )

Premier coup de coeur de l’été

Michael l’invisible de Jean-Philippe Vest

Édition Souffles Littéraires

COUP DE COEUR

5/5

Que dire après avoir lu un tel roman ? On a tendance à rester sans voix un peu comme si on avait reçu un uppercut. Je ne m’attendais pas à un tel livre ! Quelle histoire ! Une histoire pas comme les autres que celle de Gabriel. Une histoire que l’on suit un peu comme un jeu où des indices sont semés, cherchant nous aussi à trouver LA vérité.

J’avais débuté ce livre avant mes vacances. Les cent premières pages. J’avais trouvé « sympa » ce retour sur cette star même si je ne suis pas une inconditionnelle. Sur le sable chaud, j’ai repris ma lecture, et là, j’ai plongé dans la véritable essence du livre. Impossible ensuite de le refermer. Alors que les non-fans se rassurent, ce livre est bien plus profond qu’un simple livre sur une star.

Vous l’avez compris, j’ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre ( et pourtant je suis super difficile ! C’est une histoire particulière, diablement bien écrite, qui emporte loi, très loin, pour finir par une merveilleuse leçon de vie, voire philosophique de vie, avec laquelle je suis en parfait osmose.

Alors n’hésitez plus ! Si un seul livre vous fait de l’oeil cet été, ce doit être celui-là !

« On peut s’épanouir dans l’imagination et l’espoir. La vie, ta vie est ce que tu veux qu’elle soit. C’est seulement ta manière voir le monde et d’appréhender les événements qui compte. Le reste n’a aucune importance. »

« On ne vit pas dans le passé : on y puise en revanche les leçons qui nous font grandir et la force de surmonter les obstacles qui se présentent. On ne vit pas non plus dans le futur, mais malgré lui et ses incertitudes. Le seul moment où l’on existe , c’est le présent. Et ce présent est une fiction -ta fiction : c’est toi qui décides ce que tu veux voir, faire et croire. »

https://www.souffles-litteraires.com/produit/michael-invisible/

C195228C-F6E7-4FD3-B277-D95822232D02

( 1 juillet, 2022 )

Mes lectures de juin 2022

Mes lectures de juin 2022

 

Avant l’été, je vous laisse découvrir comme chaque mois mes découvertes livresques du mois.

Comme toujours, un peu de tout au grés de mes envies, des livres que l’on me prête, que l’on m’offre, ou que je choisis. Avec toujours en tête, cette réalité, un livre se partage, s’échange, se commente, alors n’hésitez pas ! J’ai peu lu, mais quelques coups de coeur.

 

SEL de Adler-Olsen Jussi

La neuvième enquête du Département V

Albin Michel

5/5

Très bon livre ! L’avant dernier semblerait il du département V. Une bonne intrigue dans un style agréable à un rythme certes un peu lent mais peu importe, c’est un bon cru. L’histoire reste au demeurant assez simple. Le chef du Département V du nom de Marcus va demander à Carl ( notre sympathique policier) d’enquêter sur une affaire datant de vingt ans, celle d’un enfant tué lors d’une explosion. La mère vient de mourir. Sur la scène un indice : un tas de sel. Indice sur lequel l’équipe est passée il y a trente ans.

Juste un peu déçue d’avoir trouvé à la moitié du livre les coupables.

****

Le mec de la tombe d’à côté de Katarina Mazetti

Édition BABEL

4/5

Une jolie petite histoire très touchante que celle de Désirée, jeune veuve, qui vient régulièrement sur la tombe de son mari. Un jour, elle croise un homme sur la tombe d’à côté, Benny, qui vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Un roman où s’alterne la voix de Désirée et celle de Penny qui vont vivre une belle histoire qui pourrait finir en conte de fées s’il n’y avait le choc des cultures.

J’ai adoré ce livre, en dehors de la fin que je n’ai pas trop aimée, j’ai beaucoup apprécié que ce livre montre le choc des cultures, l’une dite « intellectuelle », l’autre simplement agriculteur. À découvrir ! Il semblerait qu’il y ait une suite d’où la fin que j’ai trouvé « bizarre ».

Mais sinon, j’ai beaucoup aimé lire ce livre qui se déguste très rapidement.

*****

Antoine, mon fils de Alexandra Lestang

Robert Laffont

4/5

Que dire d’un tel livre hormis qu’il est bouleversant. Une histoire bien racontée, celle d’Antoine un petit bonhomme turbulent, de deux ans et demi qui va faire une chute mortelle du cinquième étage.

L’histoire du deuil, l’histoire de ceux qui survivent à l’horreur. Ayant perdu un enfant de presque le même âge, je n’ai pu qu’être touchée, même si, je me suis demandé tout au long du livre comment un tel drame a pu se produire ? Comment peut-on laisser un enfant sans surveillance une fenêtre ouverte ? C’est peut-être ce qui m’a le plus surpris dans ce livre où tout au long la mère parle simplement « d’une grosse bêtise ». Cela reste un beau témoignage sur le deuil.

*****

BROCÉLIA de jean-Marc Dhainaut

Taurnada éditions

4/5

Tout d’abord un grand merci à l’auteur et à Taurnada éditions pour son SP. Lire un livre lié à la magie de Brocéliande m’a immédiatement attirée. J’ai donc plongé avec délice dans ce roman bien construit. Le personnage de Meghan Grayford est très attachant, cette sympathique journaliste nous entraîne dans une aventure qui est tout sauf bienveillante. Un livre à découvrir tranquillement à la nuit tombée, histoire de faire des rêves mouvementés !

Pour les amateurs de livres d’horreur. Personnellement j’aurais préféré une histoire plus en lien avec les légendes, mais j’ai passé un agréable moment.

J’oubliais : la couverture est sublime !!!!

…..

E.V.E de James Rollins

Editeur fleuve éditions

Coup de cœur !

5/5

« Et si l’Intelligence Artifcielle devenait la plus grande des convoitises et le plus effroyable des dangers ? »

J’adore les livres de cet auteur avec mes personnages préférés de SIGMA. Excellent ouvrage que j’ai littéralement dévoré à l’intrigue prenante à tel point que je visionnais dans ma tête le film de l’histoire. Et bien au-delà du simple roman, une véritable réflexion sur les dangers de l’intelligence artificielle, à faire froid dans le dos.

Un livre à lire cet été.

….

NOS ÂMES AU DIABLE  de Jérome Camut

Fleuve Noir

4/5

Un très bon livre que j’ai bien aimé même si la fin m’a laissée un peu perplexe. L’écriture est rythmée et l’histoire intéressante.

« Il vaut parfois mieux ignorer la vérité…

Mi-juillet, Sixtine, dix ans, disparaît sur une plage de l’île d’Oléron. Pour Jeanne, sa mère, c’est tout son monde qui s’écroule. Elle s’en veut d’avoir été trop accaparée par son métier. Elle en veut à son mari, qui aurait dû surveiller leur petite brune aux yeux bleus, mais qui a failli, trop occupé à donner un énième coup de canif dans leur contrat de mariage.
Lorsque les recherches conduisent finalement à un multirécidiviste connu par la justice pour le viol de quatre fillettes, Jeanne comprend que rien ne sera jamais plus comme avant. Et son travail de résilience s’annonce d’autant plus long que le corps de Sixtine n’a jamais été retrouvé.
Une absence qui laisse planer comme une incertitude… Et si la vérité s’avérait plus sordide et glaciale encore que la mort d’un enfant ? »

*****

Les murmures de l’Apocalypse d’Alexandre Leoty

Editeur T.d.o

5/5

Voilà une édition et un auteur que je ne connaissais pas ! Une belle découverte pour ce thriller bien tordu comme je les aime. J’ai passé un très bon moment !

70ADF804-8F17-423D-9AEE-22BD09C9DBF9

( 1 juin, 2022 )

Mes lectures de mai 2022

Mon mois de mai a débuté par des ouvrages d’auteurs peu connus, mais d’une qualité immense ! Comme quoi, il faut sortir un peu des best-sellers ! En tous les cas, j’ai beaucoup lu ( transat dans mon jardin, cela aide !)

Le crime se cache dans les détails de Jean-Luc Ithié

Édition Souffles Littéraires

Collection dernier souffle

5/5

Première découverte d’un auteur rencontré lors d’une de mes séances de dédicaces, un livre policier, en plein dans ma zone de confort. J’appréhende toujours en ayant tellement lus et écrits, et je fus vraiment agréablement surprise. Outre que ce roman est bien écrit, dans un style facile à lire, l’intrigue est très sympa. Les personnages sont attachants, en particulier le commandant Louis Lacombe qui se retrouve dans une situation compliquée et l’arrivée d’une jeune collègue Chloé Verbeeck, une inspectrice à l’esprit vif. Ces derniers vont devoir faire face « au retour » d’une organisation connue sous le nom de Renard que Lacombe pensait neutralisée. Des otages, des énigmes, un voyage au coeur des musées de Strasbourg, qui donne bien envie d’aller y faire un tour, en clair, un excellent livre que je n’ai pas lâché jusqu’à la dernière page !

Bravo à l’auteur ! Je guetterai dorénavant ses futures parutions !

*****

Requiem des ombres de David Ruiz Martin

Taurnada éditions

5/5

COUP DE COEUR

Tout d’abord un grand merci à Joël de Taurnada édition pour son SP.  Voilà un SP comme je les aime, captivant, prenant. J’ai eu un immense plaisir à lire ce thriller ( et je suis du genre difficile)

Le style est agréable , facile et l’histoire qui s’articule surtout autour du personnage principal, tient bien la route. J’ai adoré ce livre, alors que j’avais beaucoup moins accroché à « Seule la Haine ».

Ce roman noir sur le thème de la vengeance est prodigieusement articulé.

C’est l’histoire de Donovan Lorrence qui revient au pays après une longue absence, une histoire totalement centrée sur ce personnage, un écrivain en manque d’inspiration, alcoolique, un type qui a perdu son jeune frère un soir de novembre 1973 et qui veut comprendre … Il va rencontrer Iris une jeune femme énigmatique.

Un livre que j’ai vraiment avalé en quelques jours !

****
Le temps des mots de Patricia Duterne

Édition EX ÆQUO

5/5

Toujours un immense plaisir de découvrir les mots de cette auteure que je suis depuis la toute première parution. Une ravissante petite histoire où Arnaud, un auteur va se lancer un défi celui d’écrire une pièce de théâtre particulière. Veuf, cette traversée dans l’écriture va lui offrir la possibilité de vaincre ses démons. Un ode à la vie, à l’amour, aux souvenirs écrit dans un style agréable à lire.

Je vous le conseille fortement.

****

Labyrinthes de Franck Thilliez

Édition : : ‎ Fleuve éditions

5/5

Excellent livre au ras du coup de coeur que j’ai lu non stop en deux jours. L’histoire est démentielle, mais totalement addictive. L’auteur nous entraîne dans la folie à l’état pur, celle que l’on n’arrive même pas à imaginer, à concevoir, même si je me doutais de la chute. Je ne suis pas une fan inconditionnelle de cet écrivain, mais ce livre est vraiment une pépite.

Raconter cette histoire est il impossible, je vous laisse le résumé de l’édition.

« Suivez le fil infernal

Une scène de pure folie dans un chalet. Une victime au visage réduit en bouillie à coups de tisonnier. Et une suspecte atteinte d’une étrange amnésie. Camille Nijinski, en charge de l’enquête, a besoin de comprendre cette subite perte de mémoire, mais le psychiatre avec lequel elle s’entretient a bien plus à lui apprendre. Car avant de tout oublier, sa patiente lui a confié son histoire. Une histoire longue et complexe. Sans doute la plus extraordinaire que Camille entendra de toute sa carrière…

 » Tout d’abord, mademoiselle Nijinski, vous devez savoir qu’il y a cinq protagonistes. Toutes des femmes. Écrivez, c’est important : « la journaliste’, « la psychiatre’, « la kidnappée’, « la romancière’… Et concentrez-vous, parce que cette histoire est un vrai labyrinthe où tout s’entremêle. Quant à cette cinquième personne, elle est le fil dans le dédale qui, j’en suis sûr, apportera les réponses à toutes vos questions.  »

À lire !

*****

Respire de Maux Ankaoua

Édition Eyrolles

2/5

J’avais adoré Kilomètre zéro, à tel point que je doutais pouvoir apprécier un autre roman de cet auteur. À juste titre ! Je n’ai pas ressenti l’émotion du premier roman. Une pâle imitation en fait … les conseils de développement personnel se recoupe et l’histoire est encore plus tiré par les cheveux ! Énorme déception !

*****

Il nous restera ça de Virginie Grimaldi

Fayard

4/5

Une jolie petite histoire qui se lit très facilement. L’histoire de trois personnes, Iris, Théo, Jeanne, trois générations qui vont se rencontrer, se retrouver sous le même toit, des personnes usées, abîmées par la vie. Un livre que j’ai lu en une journée, car sans prise de tête. Après rien d’original dans le scénario, très classique.

******

Depuis l’au-delà de Werber

Albin Michel

2/5

Voilà un livre bien étrange que j’ai lu jusqu’au bout même s’il fut bien étrange. Je ne vais pas dire que j’ai aimé, non, disons que ce roman m’a intriguée. Pourtant j’aime bien les Weber, mais … le livre m’a semblé bâclé, avec une intrigue qui ne tient pas la route et un plongeon dans un spiritisme à deux balles.

Étrange. À lire si on n’a vraiment rien d’autres à lire !

******

Chakras, tapiocas et anxiolytiques de Anne Lise Besnier

City édition

5/5

Excellent livre ! J’ai passé un excellent moment en lisant ce bouquin très sympa, plein d’humour, de tendresse.

Un petit livre facile à lire dans un roman pétillant.

L’histoire de Nina une jeune femme maman de deux enfants, qui va accepter une chasse au trésor organisée par Maddy sa grand-mère. Au-delà de l’histoire, l’auteure pose un vrai regard sur ces secrets de familles qui s’invitent souvent dans de nombreux foyers.

******

Une chance sur un milliard de Gilles Legardinier

Flammarion

4/5

 

Au hasard de ma PAL, je pioche. Voilà une couverture qui me fait de l’oeil, et puis j’ai toujours eu un faible pour les livres de Legardinier, de jolis romans feel-good, qui font du bien, et on en a besoin de «  ce bien ». J’avais raté le coche lors de sa sortie en 2020. Heureusement que je ne l’ai pas occulté totalement. J’ai vraiment beaucoup aimé l’histoire d’Adrien , mignonnette, à qui on annonce qu’il est atteint d’une maladie mortelle orpheline et que le compte à rebours à commencé. Un livre drôle, tendre, philosophique, positif, un livre qui fait du bien sans prise de tête, sans surprise non plus.

******

NOA de Marc Levy

Robert Laffont

4/5

Je ne suis pas vraiment une fan des romans de cet auteur, je l’avoue, mais j’ai apprécié la lecture de ce livre, un mélange d’espionnage et de suspense qui m’a tenu en haleine.  Il manquait un petit quelque chose pour en faire un coup de coeur !

Dommage …

L’histoire est celle de 9 hackers combattent un dictateur. (Qui ressemble à s’y méprendre à notre président Russe). Des journalistes se retrouvent en danger, certains emprisonnés. Un véritable compte à rebours pour sauver la liberté.

Intéressant à lire en cette période où la guerre gronde en Ukraine

*****

La dernière des prophéties de Glenn Cooper

Editeur City

5/5

Très sympa ce livre ! Il semblerait que ce soit basé sur quelques faits réels donc mélange d’histoire et de fiction, ce que j’adore ! Juste la fin est un peu rapide …

 

1917 à Fatima, au Portugal. La Vierge apparaît à des adolescents et leur livre trois Secrets prophétisant les pages les plus noires de l’Histoire. Les deux premiers sont rendus publics, mais il faut attendre l’an 2000 pour que le Vatican révèle une version « officielle » du Troisième Secret. À Rome, de nos jours. L’archéologue et théologien Cal Donovan est appelé de toute urgence au Vatican. Le pape a reçu des menaces de mort qui font allusion à un mystérieux Quatrième Secret, dont l’Église affirme n’avoir jamais entendu parler. Dès que Donovan commence à enquêter sur ce Quatrième Secret, un engrenage mortel s’enclenche et les cadavres s’accumulent. Quelle indicible vérité renferme cette ultime prophétie ? Le Vatican et le monde tremblent face à une conspiration où le prix de la vérité et celui du sang se confondent…

*****

Kay Scarpetta T 25 : Autopsie de Patricia Cornwell

5/5

J’avais cessé de lire les livres de cette auteure, car elle avait abandonné Scarpetta pour des personnages auxquels je n’ai pas du tout accroché. Quelle joie de retrouver Kay, cette légiste à laquelle je m’étais attache, suivant au travers de ses nombreuses aventures ses mésaventures avec son mari, la nièce et son fidèle policier.

Un très bon opus à la hauteur des premiers ! Une bonne intrigue, une belle écriture, du pur Scarpetta comme je les aime !

952779E2-8BF7-46FA-980C-E8F56F701035

( 25 mai, 2022 )

Prendre la bonne direction

Nous passons notre existence à nous interroger sur la direction à prendre, notre route de vie.  Jeune, on l’imagine linéaire et puis, on va tourner à droite, à gauche, sauter des obstacles. Au final, on va prendre une direction, mais rien ne prouve que c’est la bonne ! Notre direction se retrouve sans cesse remise en question, parce que nous ne sommes, tout simplement, pas seuls sur cette Terre, que nos actes vont rentrer en résonance avec d’autres, parce que vivre, c’est maintenir le gouvernail même si la mer est houleuse. Prendre la bonne direction, c’est simplement continuer sans reculer, tout en s’efforçant de se remettre continuellement en question. Car il faut bien le dire, il n’y a au final jamais de bonne ou de mauvaise direction, juste une direction au cours de laquelle nos actes s’avéreront porteurs ou non.

AFBE3078-3C34-4D07-9209-DDB1900C90F0

( 18 mai, 2022 )

Les livres que l’on tait

Avez-vous remarqué comme notre société vit de stéréotypes même dans l’univers sacro-saint de la lecture. Actuellement il est de bon ton de lire des romans d’Amélie N ou de grands écrivains primés ou de se passionner pour le genre thriller qui a remplacé le polar tout en passant par la romance sérieusement érotique. Faites un tour sur les groupes livresques et vous verrez ! Il est bon de s’exclamer sur des livres de Novek ou Bussi, c’est très bien vu. N’empêche que, on a beau dire, je vois régulièrement passer des sorties de romans Harlequin et cela me fait sourire. Dire que l’on lit des Harlequins, c’est un peu dire que l’on est illettré voire « nunuche », parce que franchement, le thème de ces histoires, c’est toujours pareil.

Et pourtant, combien d’entre vous qui me lisez ont déjà lu un de ces livres sans pour autant l’avouer ?

Pour ma part, ce fut parmi mes premières lectures qui m’ont sortie des classiques. J’en ai lu des Harlequins, à profusion, rejoints ensuite par les Juliette Benzoni, les « Angélique marquise des anges », les « Guy Des Cars », jusqu’au célèbre « Autant en emporte le vent ». Toute ma jeunesse, et un véritable plaisir même si de nos jours, ces romans sont devenus désuets. Et pourtant ! Moi qui lis beaucoup, je peux vous assurer que « L’herbe bleue » ou « Love story », mes premiers coups de coeur d’ado n’ont rien à envier aux romans que je lis aujourd’hui ! Et vous ?

B1DA7719-2CAC-43ED-B144-A6CDA59F360F

( 5 mai, 2022 )

Retour de lecture Le crime se cache dans les détails de Jean-Luc Ithié

Le crime se cache dans les détails de Jean-Luc Ithié

Édition Souffles Littéraires

Collection dernier souffle

5/5

Première découverte d’un auteur rencontré lors d’une de mes séances de dédicaces, un livre policier, en plein dans ma zone de confort. J’appréhende toujours en ayant tellement lus et écrits, et je fus vraiment agréablement surprise. Outre que ce roman est bien écrit, dans un style facile à lire, l’intrigue est très sympa. Les personnages sont attachants, en particulier le commandant Louis Lacombe qui se retrouve dans une situation compliquée et l’arrivée d’une jeune collègue Chloé Verbeeck, une inspectrice à l’esprit vif. Ces derniers vont devoir faire face « au retour » d’une organisation connue sous le nom de Renard que Lacombe pensait neutralisée. Des otages, des énigmes, un voyage au coeur des musées de Strasbourg, qui donne bien envie d’aller y faire un tour, en clair, un excellent livre que je n’ai pas lâché jusqu’à la dernière page !

Bravo à l’auteur ! Je guetterai dorénavant ses futures parutions !

9EDD9F85-D6EF-4B62-B5CC-F5AEBD69C6B8

( 5 mai, 2022 )

Retour de lecture Requiem des ombres

Requiem des ombres de David Ruiz Martin

Taurnada éditions

5/5

COUP DE COEUR

Tout d’abord un grand merci à Joël de Taurnada édition pour son SP.  Voilà un SP comme je les aime, captivant, prenant. J’ai eu un immense plaisir à lire ce thriller ( et je suis du genre difficile)

Le style est agréable , facile et l’histoire qui s’articule surtout autour du personnage principal, tient bien la route. J’ai adoré ce livre, alors que j’avais beaucoup moins accroché à « Seule la Haine ».

Ce roman noir sur le thème de la vengeance est prodigieusement articulé.

C’est l’histoire de Donovan Lorrence qui revient au pays après une longue absence, une histoire totalement centrée sur ce personnage, un écrivain en manque d’inspiration, alcoolique, un type qui a perdu son jeune frère un soir de novembre 1973 et qui veut comprendre … Il va rencontrer Iris une jeune femme énigmatique.

Un livre que j’ai vraiment avalé en quelques jours ! À lire !

927CBB8D-8659-45C2-BFC2-9E2FDB559F1D

12345...72
Page Suivante »
|